Saint-Malo : Avec leur site Quel Bon Plan, ils misent sur le reconditionné 100% français

E-COMMERCE Trois associés malouins viennent de lancer un site qui commercialise des smartphones et terminaux numériques exclusivement reconditionnés en France

Jérôme Gicquel
— 
Les trois associés à l'origine du site Quel Bon Plan veulent faire émerger une filière du reconditionnement plus responsable.
Les trois associés à l'origine du site Quel Bon Plan veulent faire émerger une filière du reconditionnement plus responsable. — Quel Bon Plan
  • Le marché du reconditionné explose ces dernières années avec 2,8 millions de smartphones de seconde main vendus l’an dernier en France.
  • S’il permet de faire des économies et d’agir pour la planète, le reconditionnement des téléphones a souvent lieu dans des pays lointains, notamment en Asie.
  • Pour développer une filière locale, trois associés de Saint-Malo lancent un site de e-commerce qui ne commercialise que des smartphones reconditionnés en France.

Les smartphones, montres connectées et autres produits numériques seront encore les stars sous le sapin cette année. Et il y a fort à parier que nombre de ces objets soient de seconde main. Depuis quelques années, le marché du reconditionné a en effet explosé en France. L’an dernier, 2,8 millions de smartphones reconditionnés ont ainsi été vendus, soit une progression de 25 % par rapport à 2016. Les consommateurs sont bien sûr sensibles à l’argument économique avec des téléphones bien moins chers que les produits neufs et qui fonctionnent tout aussi bien.

Mais l’aspect écologique rentre aussi désormais en ligne de compte, les clients étant de plus en plus préoccupés par l’impact environnemental du numérique. Bons pour le portefeuille et la planète, les produits reconditionnés ne présentent donc que des avantages. Sur le papier tout du moins. Car dans la réalité, le reconditionné n’est pas non plus la panacée. Dans un marché dominé par des poids lourds comme Amazon, eBay ou Rebuy, la grande majorité des téléphones portables vendus en France débarquent de l’étranger, notamment d’Asie, faussant ainsi l’argument écologique.

« Des garanties sur la qualité et la traçabilité des produits »

En France, certains acteurs tentent tout de même de faire bouger les lignes en favorisant le développement d’une filière locale du reconditionnement. C’est le cas de Back Market, qui vient d’entrer dans le cercle fermé des licornes françaises, mais aussi de petits nouveaux comme Quel Bon Plan. Fondée par trois associés à Saint-Malo, la startup a développé un site de e-commerce qui entend favoriser le circuit court. « Nous ne travaillons qu’avec des reconditionneurs français », souligne Eric Cordon, qui a déjà quinze ans d’expérience dans le secteur. « Cela permet aux clients d’avoir des garanties sur la qualité et la traçabilité des produits et cela participe aussi à créer de l’emploi en France ou à le maintenir localement », poursuit-il.

Avant de se lancer, les trois associés ont d’abord fait le tour des acteurs du reconditionnement en France, opérant une sélection minutieuse. « Nous avons signé avec quinze partenaires, qui représentent 80 % du marché du reconditionnement en France », précise Henry Favre.

Mis en ligne au début du mois, le site QuelBonPlan.fr propose pour l’heure un catalogue de 800 références mêlant smartphones, accessoires, tablettes ou montres connectées. « Cela s’enrichira au fur et à mesure, suivant le stock des revendeurs », souligne Eric Cordon, qui espère avec son équipe s’adjuger « 5 % du marché du reconditionnement en France » à l’horizon 2023.