Apple est le nouveau leader du marché des jeux vidéo grâce à l’App Store

RECETTES Au total, l’App Store a amassé en 2019 pas moins de 65 milliards de dollars de bénéfices

20 Minutes avec agence
— 
Une enseigne d'Apple, ici à Hong Kong. (illustration)
Une enseigne d'Apple, ici à Hong Kong. (illustration) — SOPA Images/SIPA

Apple, nouveau poids lourd des jeux vidéo ? C’est l’étonnant enseignement qui ressort des bénéfices engrangés en 2019 par le secteur, selon des révélations du Wall Street Journal relayées par BFMTV.

Cette année-là, Apple aurait perçu 8,5 milliards de dollars de profits grâce aux ventes de jeux vidéo réalisées sur son App Store. Ce chiffre place la firme américaine loin devant les géants habituels de ce marché.

La polémique commission de 30 %

Ainsi, Apple a réalisé plus de bénéfices en 2019 que Sony, Nintendo, Microsoft et Activision Blizzard… réunis. Ses profits dépassent même ceux des quatre autres entreprises de 2 milliards de dollars, alors que la firme à la pomme n’a développé ou créé aucun jeu elle-même.

Au total, l’App Store a permis à Apple de toucher 65 milliards de dollars de bénéfices en 2019. Ces recettes impressionnantes sont liées à la commission de 30 % imposées par l’entreprise sur toutes les transactions réalisées sur le magasin d’applications. Concernant les jeux vidéo, cela touche aussi bien les achats de jeux que ceux réalisés dans les jeux.

En 2019 sont sortis sur l’App Store trois mastodontes : « Fortnite », « Call of Duty Mobile » ainsi qu'« Honor of Kings ». Le premier a depuis été retiré de la boutique, l’éditeur du jeu Epic Games étant actuellement en procès contre Apple, qu’il accuse de pratiques anticoncurrentielles. La fameuse commission de 30 % est d’ailleurs visée par ces accusations.