Attention à ce message relayé des milliers de fois sur Facebook, qui détourne une photo d’une mannequin brésilienne

FAKE OFF Un appel à souhaiter un joyeux anniversaire à une certaine Sonia détourne une photo d’une mannequin brésilienne porteuse d’un handicap

M.Co.
— 
La photo de cette mannequin Brésilienne porteuse d'un handicap a été détournée.
La photo de cette mannequin Brésilienne porteuse d'un handicap a été détournée. — Capture d'écran Facebook
  • Sur Facebook, un appel à souhaiter un joyeux anniversaire à une certaine Sonia a été partagé des centaines de milliers de fois depuis mai 2020.
  • La jeune femme visible sur la photo ne s’appelle pas Sonia, mais est une mannequin brésilienne porteuse d’un handicap.

Cette Sonia n’existe pas. Pourtant, sa fausse histoire a touché des centaines de milliers d’internautes sur Facebook. Le 17 mai 2020, une page Facebook israélienne a partagé une photo d’une jeune femme tenant un gâteau d'anniversaire et portant une prothèse de jambe.

« Salut, je suis Sonia, aujourd’hui c’est mon anniversaire, peut-on lire sur ce post. Personne n’a partagé ma photo parce que je suis handicapée. Puis-je avoir une bénédiction ? Y a-t-il quelqu’un qui peut partager ma photo ? »

Cette jeune ne s'appelle pas Sonia, il s'agit d'une mannequin brésilienne.
Cette jeune ne s'appelle pas Sonia, il s'agit d'une mannequin brésilienne. - Capture d'écran Facebook

Cet appel aux partages a été fructueux : un peu plus d’un an après la publication de ce post, il a été partagé plus de 144.500 fois et continue à l’être. De plus, ce message, initialement rédigé en hébreu, est automatiquement traduit par Facebook dans la langue de l’utilisateur, ce qui facilite sa viralité.

FAKE OFF

Problème : la jeune femme en photo s’appelle en réalité Paola Antonini. Comme le rappellent nos confrères israéliens du journal Globes, Paola Antonini est une mannequin brésilienne.

Elle a publié cette photo le 20 mai 2017 sur son compte Instagram. Loin d’être triste le jour de ses 23 ans, elle remercie ses abonnés, sa famille et ses amis, dont l’une d’entre eux lui a offert ce gâteau. Paolo Antonini compte actuellement 2,8 millions d’abonnés sur Instagram.

Ce n’est pas la première fois que des photos de jeunes femmes ou d’enfants sont détournées sur Facebook. Comment faire, dans ce cas, si vous avez un doute sur une publication similaire ? Si on vous appelle explicitement à partager un post, en faisant en plus appel à vos émotions, soyez prudents.

Pour remonter à la source d’une image, vous pouvez faire une recherche inversée d’images à l’aide de Google, Bing (le moteur de recherche de Microsoft) ou Yandex (un moteur de recherche russe, utilisable en caractères latins). On vous explique cela plus en détails ici.

Pour retrouver la photo originale de Paola Antonini à partir de ce post Facebook, une recherche inversée avec Bing et Yandex donne une piste : ces deux moteurs de recherche renvoient vers un post Pinterest, qui reprend le texte de la légende du post Instagram de la mannequin. En faisant une recherche avec ce texte, on retrouve le post Instagram original du 20 mai 2017, qui prouve que Sonia n’est autre que… Paola !