« Super Follow », « Ticketed Spaces »… Les stars de Twitter vont pouvoir proposer du contenu payant à leurs abonnés

WEB Le réseau social a commencé d'accepter les candidatures pour la monétisation des abonnés aux Etats-Unis

P.B. avec AFP

— 

Twitter mise sur les fonctions «Super Follow» et «Ticketed Spaces» pour que ses utilisateurs puissent proposer des contenus payants à leurs abonnés.
Twitter mise sur les fonctions «Super Follow» et «Ticketed Spaces» pour que ses utilisateurs puissent proposer des contenus payants à leurs abonnés. — TWITTER

Proposer un tuto maquillage payant à ses followers, vendre des billets pour une place dans un salon audio VIP ou encore se faire subventionner par ses abonnés, notamment pour les journalistes indépendants… Face au succès de Patreon ou Substack, Twitter ouvre les vannes de la monétisation des contenus, qu’il avait annoncée au printemps. Pour le moment, les candidatures sont limitées aux Etats-Unis, et la fonction « Super Follow » est réservée à l’appli iOS.

« Ticketed Spaces vous aide à créer des expériences audio, en direct dans Twitter Spaces, pour lesquelles votre public est prêt à payer », expliquent Ellen Havlicek et Esther Crawford, responsables produits chez Twitter, dans un communiqué. « Super Follows vous permet de nouer une relation directe avec vos abonnés les plus fidèles, ce qui peut générer des revenus mensuels », ajoutent-elles.

3 % de commission, et 20 % si les revenus dépassent 50.000 dollars

Sur « Ticketed Spaces », les stars de Twitter pourront vendre des tickets d’entrée virtuels pour des salons audio, pour des prix allant de 1 dollar à 999 dollars. Les « super » abonnés pourront, de leur côté, payer des forfaits mensuels de 3 dollars, 5 dollars ou 10 dollars pour accéder à des contenus exclusifs. « Nous voulons aider à faire de Twitter, non seulement un espace sympa pour interagir avec le public, mais aussi un espace où vous pouvez gagner de l’argent en menant des conversations stimulantes », assurent Mmes Crawford et Havlicek.

Twitter touchera 3 % des recettes totales issues des « Ticketed Spaces » ou des « Super Follows » en-dessous de 50.000 dollars. Au-delà de ce montant, le réseau social prendra une commission de 20 %. Ces recettes pourraient permettre à l’entreprise de diversifier ses sources de revenus, qui reposent actuellement en grande majorité sur la publicité.

Twitter a précisé que les commissions seraient calculées sur les montants restants après les prélèvements déjà effectués par les magasins d’applications. Apple et Google appliquent en effet des frais de service pour les développeurs proposant leurs services sur leurs boutiques en ligne. Grâce aux nouvelles fonctionnalités, Twitter espère également attirer sur son réseau davantage de personnalités populaires et leur public afin de leur diffuser des publicités ciblées.