Une voiture de course volante d’Airspeeder a effectué son premier vol d’essai

INNOVATION Le véhicule au poids plume est capable d’atteindre 100 km/h en 2,8 secondes et possède une autonomie de quinze minutes

20 Minutes avec agence

— 

Le Mk3 d'Airspeeder.
Le Mk3 d'Airspeeder. — Alauda Aeronautics/Cover Images/SIPA

L’entreprise Airspeeder a annoncé qu’elle avait effectué le premier vol d’essai de sa voiture de course volante électrique, rapporte The Verge. C’est dans le sud de l’Australie que cet engin baptisé Alauda Mk3 a effectué ce premier test sous la supervision de l’Aviation Civile australienne. Il n’y avait personne à bord et il a été contrôlé à distance.

Celui-ci appartient à la catégorie des VTOL (« vertical take off and landing ») dispose de 16 hélices qui lui permettent d’atterrir et de décoller à la verticale. En vol à 500 mètres au-dessus du sol, il est capable d’atteindre les 100 km/h en 2,8 secondes, soit plus que la dernière Tesla Model S Plaid. Selon le constructeur, cette accélération est supérieure à celle d’un avion de chasse F15, peut-on lire dans le dossier de presse.

Des courses prévues dès cette année

L’Alauda Mk3 pèse à peine 130 kg et a une autonomie de près de quinze minutes. Durant l’essai, l’équipe de ravitaillement n’a mis que vingt secondes pour remplacer sa batterie. Sur le site Web d’Airspeeder, il est indiqué que « l’exécution réussie de ces vols signifie que des Grands Prix de voitures volantes électriques sans équipage auront lieu en 2021 dans trois sites internationaux qui seront bientôt révélés » a également repéré The Verge.

Durant ces courses, ce sont jusqu’à quatre équipes qui s’opposeront avec deux pilotes à distance par équipe. Les courses avec un pilote à bord sont attendues en 2022 avec l’engin Mk4, précise le Journal du Geek.