Compteurs Linky : Enedis va collaborer avec un influenceur pour convaincre les Français

RÉSEAUX SOCIAUX L'entreprise compte sur l’influenceur Romain Lanéry pour convaincre les réfractaires à l’installation du compteur intelligent

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un compteur Linky.
Illustration d'un compteur Linky. — CHAMUSSY/SIPA

Enedis poursuit l’installation des ompteurs Linky en France, non sans mal. 30 millions seraient déjà en place. Mais le nouvel appareil communicant, qui doit remplacer les compteurs classiques, n’est pas du goût de tous.

De nombreuses personnes dénoncent des factures d’électricité en hausse, des appareils défaillants ou des risques sanitaires comme l’électrosensibilité. Pour redorer l’image du boîtier vert, Enedis a donc décidé de confier le sujet à… un influenceur. En l’occurrence, Romain Lanéry, rapporte La Revue du Digital.

L’accent mis sur les avantages du compteur

Romain Lanéry se définit comme « un passionné pour les nouvelles technologies ». Il est actif sur différents réseaux sociaux et compte 100.000 abonnés sur TikTok, plus de 193.000 sur Twitter, plus de 300.000 sur Instagram et un million sur YouTube. De quoi toucher un large éventail de Français. La tâche de l’influenceur sera de mettre en avant les atouts et fonctionnalités de Linky.

Romain Lanéry vantera les technologies embarquées par le compteur, qui permet de maîtriser sa consommation d’énergie ou de gérer sa transition énergétique. Pour l’agence Emakina, qui gère de nombreux influenceurs, une telle collaboration permet de proposer des « contenus authentiques, inédits et pertinents pour l’engagement et la fidélité [des] communautés ».

Des factures en hausse

De nombreux clients qui disposent du boîtier vert ont vu leur facture augmenter, comme cet habitant du Calvados qui doit 1.100 euros de plus que sa consommation habituelle à EDF. Dans le Gers, un autre habitant a vu sa facture passer de 600 à 1.000 euros, rappelle Capital.

Même la Cnil a émis des doutes sur l’appareil. En février 2020, l’instance avait mis EDF et Engie en demeure concernant la gestion des données personnelles collectées par les compteurs Linky. Début mai, après avoir constaté que ces manquements avaient cessé, elle a fini par lever la mise en demeure.