Apple : Des hackers dérobent le futur logo et exigent 20 millions de dollars de rançon

PIRATAGE Les hackers possèdent le futur logo de l'entreprise ainsi que les plans de ses prochains iPad

20 Minutes avec agence

— 

Illustration Apple
Illustration Apple — Pixabay / jankuss

Apple est dans la tourmente depuis qu’un de ses sous-traitants s’est fait pirater des données sensibles. Un groupe de hackers baptisé REvil s’est attaqué à Quanta, une société taïwanaise travaillant notamment sur les iPad, les MacBook et les Apple Watch.

Début avril, la base de données du sous-traitant a été piratée, révèle Bleeping Computer relayé par Phonandroid. Des données ont été dérobées concernant de futurs iPad et autres objets de la marque, mais surtout le futur logo d’Apple, que l’entreprise n’a pas encore dévoilé. REvil a ensuite menacé de les diffuser largement si aucune rançon n'était versée.

Les négociations stoppées

Les hackers exigeaient initialement la somme de 50 millions de dollars. Devant le refus de Quanta de payer cette somme, les pirates informatiques ont publié des schémas et plans concernant les futurs MacBook. Ces documents ont rapidement disparu du Web, Quanta ayant finalement accepté de négocier avec les cybercriminels.

Le montant de la rançon demandée ne s’élève plus qu’à 20 millions de dollars désormais. Apple et Quanta ont jusqu’au 7 mai prochain pour la payer. Si ce n’est pas fait, REvil promet de diffuser le reste des données sensibles et confidentielles dérobées chez le sous-traitant. Selon Bleeping Computer, les négociations seraient actuellement au point mort.