Congé parental : LinkedIn permet désormais d’indiquer qu’on est un « parent au foyer »

RÉSEAU SOCIAL A l'avenir, la plateforme envisage d'offrir la possibilité aux utilisateurs d’ajouter leurs pronoms de genre à leurs profils

20 Minutes avec agence
— 
Le réseau social professionnel LinkedIn (illustration).
Le réseau social professionnel LinkedIn (illustration). — Geeko

LinkedIn a dévoilé le 30 mars dernier que ses utilisateurs auraient désormais la possibilité d’ajouter les statuts « mère au foyer », « père au foyer » et « parent au foyer » sur leur CV en ligne. Cet ajout a été réalisé après un article sur le sujet écrit par la journaliste Heather Bolen, rapporte Marie Claire relayée par le HuffPost.

D’autres changements à venir

Dans l’article, la journaliste regrettait le « manque de flexibilité » de LinkedIn au sujet du statut professionnel des femmes. La plateforme n’offrait en effet pas de possibilité d’indiquer les changements et altérations du parcours professionnel des femmes liés, par exemple, à un congé maternité.

Après cet ajout, LinkedIn souhaite aller plus loin. La plateforme a annoncé qu’elle proposerait bientôt à ses utilisateurs de « créer des sections de CV distinctes pour les 'pauses professionnelles' - clairement délimitées par rapport au reste de leur expérience de travail rémunéré », a indiqué Bef Ayenew, responsable ingénierie chez LinkedIn, à Fortune.

Dix motifs d’interruption seront disponibles pour remplir ces nouvelles sections, parmi lesquels : congé parental, congé familial ou encore congé sabbatique. Enfin, à l’avenir, les utilisateurs devraient aussi pouvoir ajouter « des pronoms de genre » à leurs profils.