Internet : Un nouvel outil permet de connaître le débit selon les zones géographiques

NUMERIQUE Cet outil s’appelle « Ma Connexion Internet » et permet de connaître immédiatement l’offre Internet et les débits maximums disponibles en tapant une adresse

20 Minutes avec agence
— 
En quelques clics, les utilisateurs ont accès au débit Internet disponible sur le territoire.
En quelques clics, les utilisateurs ont accès au débit Internet disponible sur le territoire. — fancycrave1

Voilà un outil qui sera bien pratique pour tous ceux qui souhaitent changer de logement et connaître les débits Internet disponibles. L’Acerp, Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes, a publié ce jeudi « Ma Connexion Internet ». Il s’agit d’un outil cartographique permettant d’obtenir un tableau comparatif de toutes les offres d’accès à Internet fixe du marché à partir d’une adresse, rapporte Phonandroid.

Sont ainsi indiqués les débits proposés selon la technologie employée (fibre, câble, DSL, satellite) et les opérateurs. L’outil avait déjà été mis au point, mais en version bêta. Il s’agit donc d’une version officielle qui fonctionne aussi bien pour la France métropolitaine que les DOM.

Des codes couleurs pour s’y retrouver

L’outil s’utilise à partir d’une géolocalisation ou d’une adresse. Après cela, les résultats des « débits maximums disponibles » s’affichent dans une fenêtre à gauche. Pour s’y retrouver rapidement, l’Acerp a choisi un code couleur.

Pour les débits élevés, la couleur est bleue. Elle est foncée pour les débits de 1 Gbit/s et plus. Elle est verte entre 6 et 100 Mbit/s, et foncée entre au-delà de 20 Mb/s. Le jaune a été retenu pour les débits de 2 à 10 Mbit/s, l’orange de 0,5 Mbit/s à 4 Mbit/s. Enfin, le rouge indique que la zone choisie est inéligible.

Les inégalités numériques visibles

Il est également possible de faire des recherches plus vastes en choisissant de faire apparaître toutes les zones avec un débit donné au niveau communal, départemental ou régional. L’occasion de voir les inégalités numériques entre les différentes zones du pays. Elles sont visibles à partir de 30 Mb/s.

Les données qui sont utilisées datent de septembre 2020. Mais elles seront mises à jour au gré de l’avance du déploiement de la fibre.