L'Internet mobile de plus en plus performant dans les métros et TGV français

COMMUNICATION Le taux de réussite de chargement d'une page web en moins de 10 secondes est de 85 à 88% en moyenne dans les différents métros français

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un smartphone.
Illustration d'un smartphone. — Pixabay

L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) révèle que la qualité de l’Internet mobile progresse à la fois dans les différents métros de l’Hexagone mais également dans les TGV​ et sur les axes routiers, rapporte 01net.

Le métro parisien affiche ainsi désormais un taux de réussite de 95 % pour le chargement d’une page web en moins de 10 secondes chez les quatre principaux opérateurs. Un score très satisfaisant qui est notamment dû à la finalisation de la couverture 3G et 4G de ses stations au mois de juin 2020.

Des disparités de qualité selon les opérateurs

Du côté de Lyon, Toulouse et Rennes, les rames présentent « une navigation Web quasi parfaite », selon le gendarme des télécoms. Sur l’ensemble des métros français, le taux de réussite de chargement d’une page web en moins de 10 secondes est désormais compris entre 85 et 88 %.

Dans les TGV, l’Internet mobile est aussi en voie d’amélioration, notamment grâce à la qualité de nouvelles rames qui ont été mises sur rails récemment. Sur ce point, les résultats des tests diffèrent d’un opérateur à l’autre : pour Orange le taux de réussite est de 81 %, Bouygues Telecom arrive derrière avec 72 % et enfin Free et SFR sont à 69 %.

Enfin, concernant les axes routiers, l’Acerp avait dévoilé en décembre dernier des améliorations avec un taux de réussite de 96 % pour Orange, de 94 % pour Bouygues Telecom et SFR et de 92 % pour Free.