Téléchargement illégal : Google annonce avoir supprimé le référencement de cinq milliards d’URL

PIRATAGE Ces adresses qui renvoient vers des sites de téléchargement illégal ont été supprimées des résultats de recherche de Google pour atteinte aux droits d’auteur

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Plus de 5 milliards de pages sur le téléchargement illégal déréférencées
Plus de 5 milliards de pages sur le téléchargement illégal déréférencées — Geeko

Google fait régulièrement l’objet de critiques concernant son manque de réaction face aux sites de téléchargement illégal. Pourtant, la firme de Mountain View a mis en place depuis plusieurs années un outil pour faciliter le signalement de sites portant atteinte aux droits d’auteur ou aux ayants droit. Et si ce dernier n’est pas toujours jugé suffisant par les principaux intéressés, il vient pourtant de passer un cap symbolique, celui de cinq milliards d’URL renvoyant vers des sites pirates déréférencés.

Le géant du Web vient en effet de publier un nouveau rapport de transparence à propos de ses moyens mis en place pour aider les ayants droit à protéger leurs œuvres des sites pirates. On apprend ainsi que très précisément 5.035.549.233 URL de sites dont le contenu porte atteinte aux droits d’auteur ont été déréférencées. Un chiffre évidemment important qui est le résultat de signalement de la part de plus de 241.000 titulaires de droits d’auteur et concerne plus de 3,1 millions de domaines uniques de premier niveau.

Il sera moins facile d’accéder à ces sites

Parmi les noms de domaines les plus signalés via l’outil de Google, on peut notamment citer 4shared.com, mp3toys.xyz et rapidgator.net. À eux trois, ils comptabilisent plus de 157 millions de signalements. Les sites concernés peuvent proposer de télécharger des créations protégées par le droit d’auteur ou faciliter l’accès à ces œuvres de manière illicite.

À noter que le déréférencement d’un site ne signifie pas que celui-ci a été supprimé. Il est en effet toujours accessible. Il n’est simplement plus listé dans les résultats de recherche de Google. Les internautes qui souhaitent se rendre sur des sites déréférencés devront le faire manuellement ou utiliser d’autres critères de recherche.

Pour les ayants droit, le déréférencement est un moyen de limiter l’accès aux contenus partagés illégalement, sans pour autant régler le problème du téléchargement illégal.