PS5 : La durée de vie de la manette de la console tant convoitée de Sony en question

OBSOLESCENCE La DualSense pourrait présenter un problème de «drift»

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

La manette de la PS5 aurait une espérance de vie très courte
La manette de la PS5 aurait une espérance de vie très courte — Geeko

Sony fait l’objet de plusieurs critiques depuis le lancement de la PlayStation 5 en novembre dernier. La pénurie de consoles est évidemment pointée du doigt, mais c’est surtout la manette DualSense qui fait pour l’instant polémique.

L’accessoire PS5 souffrirait en effet du même défaut que les Joy-Con de la Switch, à savoir une usure précoce du joystick gauche qui entraînerait des mouvements fantômes incontrôlables. Un problème de « drift » qui est évidemment très handicapant lors d’une partie.

Selon le site iFixit, spécialisé du démontage de produits, les ressorts qui maintiennent les joysticks seraient de mauvaise facture et se détérioreraient assez facilement. Plus encore, leur utilisation entraînerait la création de débris qui pourrait amener à accélérer l’usure des joysticks.

Une durée de vie trop faible

Sur base des documents de l’ALPS, le fabricant des joysticks de la manette PS5, iFixit a calculé que les joysticks de la DualSence auraient une durée de vie théorique moyenne de 417 heures, soit environ 7 mois sur base de 2 heures de jeu par jour ce qui n’est pas énorme pour un hardcore gameur.

Il faut tout de même noter que toutes les manettes DualSense ne vont pas forcément présenter un tel défaut au bout de cette période théorique. Cette estimation permet tout de même de se faire une idée de la vitesse à laquelle le mécanisme des joysticks peut s’user.

La manette de la PS5 aurait une espérance de vie très courte
La manette de la PS5 aurait une espérance de vie très courte - Geeko
Crédit : iFixit

Sony reste soumis à la garantie

Une nouvelle qui pourrait évidemment décevoir les joueurs. On notera cependant que Sony propose une assistance et qu’en cas de problème, vous pouvez demander à ce que votre manette sous garantie soit réparée ou remplacée.

Sony fait en tout cas déjà l’objet d’un premier recours collectif aux États-Unis. Le cabinet d’avocats CSK & D vient en effet de déposer une plainte à l’encontre de Sony pour ne pas avoir communiqué sur le potentiel problème de drift des manettes DualSense. Les plaignants reprochent également au constructeur japonais la prise en charge laborieuse du SAV. Ils espèrent qu’un programme de remplacement gratuit des manettes PS5 défectueuses soit mis en place. L’ampleur que pourrait potentiellement prendre le phénomène au fil des mois pourrait en effet pousser Sony à lancer un tel programme.