Oui, cette surprenante photo de l’archiduc François Ferdinand dans un sarcophage égyptien est authentique

FAKE OFF L’image amuse les internautes. L’archiduc, qui a été assassiné en 1914 à Sarajevo, s’est bien prêté à cette mise en scène, comme nous le raconte une représentante du musée qui conserve la photo

Mathilde Cousin

— 

La photo a été prise lors d'un voyage en Egypte de l'archiduc.
La photo a été prise lors d'un voyage en Egypte de l'archiduc. — Capture d'écran Twitter
  • Une photo de l’archiduc François Ferdinand, qui a été assassiné en 1914 à Sarajevo, est devenue virale sur Twitter. Et pour cause : celui qui fut l'héritier de l’empire austro-hongrois prend la pose dans un sarcophage de l’Egypte antique.
  • Une représentante du musée qui conserve la photo nous raconte son histoire.

Edit : Ajout d'une précision le 22 février sur la position dynastique de l'archiduc et ajout le 24 février d'un deuxième voyage en Egypte.

C’est un cliché qui surprend et amuse. L’image, qui semble dater, montre un homme dont la tête surgit d’un sarcophage de l'Egypte antique. La personne qui se prête à cette mise en scène serait l'archiduc François-Ferdinand, assassiné en 1914 à Sarajevo.

L’image est devenue virale une première fois en août sur le forum Reddit, avant d’être repartagée mercredi sur Twitter.

La photo a été prise lors d'un voyage en Egypte.
La photo a été prise lors d'un voyage en Egypte. - Capture d'écran Twitter

La photo est-elle un habile montage Photoshop ou un souvenir (ancien) de voyage de celui qui fût l'héritier de l’empire austro-hongrois ? Nous avons mené l’enquête.

FAKE OFF

Une recherche inversée d’images avec le moteur de recherche Bing nous a renvoyés vers une autre image similaire, qui comporte une inscription manuscrite. Un blog attribuait en 2016 la photo au château autrichien d’Artstetten, où est enterré le souverain et où un musée lui est consacré.

Une représentante de ce musée confirme à 20 Minutes l’authenticité de la photo. Celle-ci provient d’un voyage en Egypte de l’archiduc.

« Au printemps 1895, environ deux ans après son voyage de dix mois autour du monde, la vie de l’archiduc a été mise à l’épreuve : la tuberculose pulmonaire, un héritage tragique de sa mère, s’est finalement emparée de lui, raconte Brigitte E. Leidwein, du musée d’Artstetten. En 1896, l’archiduc doit penser à des vacances en Égypte de décembre à mars. Pour des raisons climatiques, un séjour de convalescence dans le pays sur le Nil lui était le plus favorable. C’est au cours de ce séjour en Égypte que la photo a été prise ! »

L’archiduc retournera en 1903 en Egypte. Son épouse et lui mourront assassinés le 28 juin 1914 à Sarajevo, un événement qui contribuera à déclencher la Première Guerre mondiale.

Ces étés qui ont marqué l'histoire (1/5): 1914, un attentat suivi d'une Guerre mondiale