Allemagne : La police a saisi plus de 50 millions d’euros en bitcoins mais n’a pas le mot de passe pour les récupérer

PIRATAGE La police allemande a saisi 1.700 bitcoins acquis frauduleusement par un escroc mais celui-ci refuse de donner le mot de passe de son portefeuille

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un bitcoin.
Illustration d'un bitcoin. — CHAMUSSY/SIPA

C’est un beau pactole que la justice ne peut pas récupérer à cause d’un simple mot de passe. Un escroc allemand est parvenu a miné des bitcoins sur les ordinateurs de particuliers, à leur insu, à l’aide d’un logiciel malveillant. Seulement, il s’est fait pincer par la police de Kempten (Bavière) et a été condamné à plus de deux ans de prison, rapporte un article de Reuters relayé par Phonandroid.

Depuis, l’homme a purgé sa peine mais la police n’a pas pu récupérer les 1.700 bitcoins qu’il a amassés frauduleusement. Le pirate refuse de donner aux autorités le code permettant d’accéder au portefeuille où se trouvent les bitcoins. « Peut-être qu’il ne le connaît pas », a indiqué le procureur en charge de l’affaire.

Environ 55 millions d’euros

Depuis l’arrestation du malfaiteur, le cours du bitcoin a considérablement évolué et la cryptomonnaie a pris de la valeur. Comme l’explique Numerama, les 1.700 bitcoins bloqués dans le portefeuille valent aujourd’hui environ 55 millions d’euros.

Si elle ne peut récupérer les bitcoins, la police allemande a toutefois assuré que l’homme ne pouvait pas y accéder non plus.