« Fortnite Crew »: La formule payante de « Fortnite » sera lancée le 2 décembre

JEUX-VIDEO Le plus célèbre des battle royale proposera dès début décembre un abonnement mensuel à 11,99 euros par mois

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Fortnite lance sa formule payante
Fortnite lance sa formule payante — Geeko

La rumeur courrait depuis quelque temps, c’est désormais officiel : Fortnite va proposer une formule payante à destination des joueurs les plus actifs. Au programme de cet abonnement facturé 11,99 euros par mois ; un accès au Battle pass saisonnier, 1000 V-Bucks – la monnaie virtuelle du jeu – et un Pack Club inédit, comprenant des skins et des objets exclusifs chaque mois.

Baptisé Fortnite Crew, ce nouvel abonnement sera disponible à partir du 2 décembre et sera sans engagement. Les joueurs pourront donc se désabonner à tout moment. À noter que l’abonnement ne sera pas obligatoire pour profiter du battle royale.

Un modèle qui séduira les plus gros joueurs

L’arrivée de cette formule peut étonner, Fortnite a en effet fondé sa popularité sur le principe du free-to-play, mais le battle royale d’Epic Games brasse tout de même chaque année des millions de dollars. Le jeu propose en effet de nombreux achats in-game – principalement cosmétiques – qui attirent de nombreux joueurs. Et si le montant de 11,99 euros peut paraitre élevé, ça ne l’est pas tant que ça étant donné que les 1000 V-Bucks inclus dans le Fortnite Crew sont vendus 8 euros sur la boutique en ligne du jeu. Ajoutez à cela le prix du Battle pass saisonnier (950 V-Bucks, donc un peu moins de 8 euros) et vous êtes déjà à 16 euros. Souscrire au nouvel abonnement est donc plus intéressant que d’acheter les lots séparément.

L’argument des skins et objets exclusifs devrait faire mouche auprès des fans absolument de Fortnite. L’abonnement s’adresse donc plutôt aux gros joueurs de Fortnite.

On notera par ailleurs que le Fortnite Crew arrive à un moment opportun pour le battle royale. Depuis plusieurs semaines, le jeu est en effet exclu de l’App Store, suite à un coup de poker raté d’Epic Games. L’éditeur a donc dû faire une croix sur des revenus importants, mais la formule par abonnement pourrait équilibrer cela.