Royaume-Uni : L’armée comptera 30.000 robots soldats d’ici dix ans, selon le chef d’état-major

TECHNOLOGIE Ces engins autonomes ou téléguidés auraient des missions de reconnaissance mais pourraient aussi être armés pour le combat

20 Minutes avec agence
— 
Un drone. Illustration.
Un drone. Illustration. — Jean P Mouffe

L’armée britannique a du mal à recruter. Pour pallier le manque de bras humains, elle pourrait utiliser… des robots. Sur les 120.000 soldats qui composeront l’armée dans dix ans, 30.000 seront des machines, a annoncé le chef d’état-major de la Défense du Royaume-Uni à Sky News lors d’une interview.

Un quart des effectifs de l’armée serait donc des robots, selon des propos rapportés par Capital. En effet, alors que les autorités tablaient sur 82.050 militaires, elles ne comptent actuellement que 73.870 soldats dans les rangs de l’armée, selon The Guardian.

Des appareils de reconnaissance et de combat

La technologie doit donc compenser les difficultés de recrutement. Des drones aux véhicules terrestres ou encore aux sous-marins télécommandés, tous les corps d’armée vont voir arriver des machines autonomes ou téléguidées. Certains appareils seront engagés dans des missions de reconnaissance et d’autres, équipés d’armes, seront aptes au combat.

L’armée a déjà testé avec succès le drone i9, un engin équipé d'un fusil et capable de voler en intérieur. Il serait donc adapté à la guerre en milieu urbain. L’arrivée de contingents de robots soldats devrait être discutée lors de l’examen des dépenses pluriannuelles de la Défense britannique. Celui-ci a dû être reporté le mois dernier, en raison de la crise sanitaire du coronavirus.