Présidentielle américaine : Barack Obama enflamme les réseaux sociaux en marquant un panier à trois points lors d’un meeting

BASKET Barack Obama a reposté la vidéo sur son compte Instagram, avec le message : « Allez voter et amenez avec vous deux autres personnes. C’est comme mettre un tir à trois points pour la démocratie »

H. B. avec AFP
— 
Barack Obama a fait campagne pour Joe Biden en Floride le 27 octobre 2020.
Barack Obama a fait campagne pour Joe Biden en Floride le 27 octobre 2020. — John Raoux/AP/SIPA

La vidéo d’un tir à trois points réussi samedi, sur un terrain de basket en tenue de ville, par Barack Obama, qui accompagnait Joe Biden en campagne dans le Michigan, a enflammé les réseaux sociaux. Dimanche, à deux jours de la présidentielle américaine, la vidéo avait été vue plus de dix millions de fois, et fait réagir plusieurs personnalités, notamment le basketteur professionnel LeBron James.

Dans la séquence de quelques secondes, posté initialement sur les réseaux sociaux par Olivia Raisner, de l’équipe de campagne de Joe Biden, Barack Obama s’apprête à quitter le gymnase de la petite ville de Flint lorsqu’il fait signe qu’on lui envoie un ballon de basket. Il le reçoit à l’extérieur du terrain, prend un dribble, se cale derrière la ligne à trois points et shoote. La balle traverse le filet, tandis que retentissent plusieurs cris d’enthousiasme, dont celui de Joe Biden.

« C’est comme ça pour moi ! » («That’s what I do »), lance l’ancien président américain, le sourire aux lèvres, tandis qu’il quitte le gymnase, en pantalon, chaussures de villes, et blouson.

« Allez voter et amenez avec vous deux autres personnes »

Barack Obama a reposté la vidéo sur son compte Instagram, avec le message : « Allez voter et amenez avec vous deux autres personnes. C’est comme mettre un tir à trois points pour la démocratie ».

Passionné de basket depuis l’enfance, Barack Obama a joué dans l’équipe de son lycée, à Hawaï. Il est connu pour disputer un match amical chaque jour d’élection et a invité des joueurs NBA à la Maison Blanche pour des parties improvisées, lorsqu’il était président. En 2018, il avait expliqué, lors d’une conférence à Las Vegas qu’il ne jouait plus, par crainte des blessures.