« Quartiers »: Facebook prépare des mini-réseaux pour vous aider à rencontrer vos voisins

ENTRE SOI Facebook cherche à mettre en place des mini-réseaux sociaux de quartier au sein de sa plateforme

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Une extension pour récupérer l’ancienne version de Facebook
Une extension pour récupérer l’ancienne version de Facebook — Geeko

L’entreprise de Mark Zuckerberg s’apprête à lancer un mini-réseau social pour favoriser les liens avec ceux qui habitent près de chez soi.

Le projet n’a pas encore été officiellement dévoilé, mais la société américaine a confirmé cette semaine qu’elle testait des mini-réseaux sociaux centrés sur des petites zones géographiques. Les membres de Facebook pourront rejoindre ces mini-réseaux sociaux de « quartiers » – Facebook n’a pas précisé la taille exacte des zones couvertes – afin de se tenir au courant des animations, des nouveautés, mais aussi partager des informations avec leurs voisins. Facebook proposera également des publicités « plus pertinentes » sur ces mini-réseaux sociaux qui seront liés avec le quartier, par exemple.

À l’heure actuelle, la nouvelle fonctionnalité est encore en phase de tests, au sein de Calgary, un quartier au Canada. Si cette première expérience est un succès, Facebook devrait logiquement déployer le concept de « Quartiers » un peu partout à travers le monde. « Plus que jamais, les gens utilisent Facebook pour participer à leurs communautés locales. Pour faciliter cette tâche, nous lançons un test limité de Quartiers, un espace dédié au sein de Facebook pour que les gens puissent se connecter avec leurs voisins », a indiqué la société américaine à Bloomberg.

Facebook surfe sur le succès de Nextdoor

Comme pour la fonctionnalité de Dating de Facebook, les utilisateurs qui souhaitent échanger avec leurs voisins via les « Quartiers » devront se créer un profil spécial pour la plateforme. Ainsi, les voisins pourront consulter le profil des personnes de leur quartier même s’ils ne sont pas amis sur Facebook.

L’entreprise de Mark Zuckerberg n’est pas la première à s’intéresser aux interactions sociales en ligne pour des petites zones géographiques. On retrouve d’ailleurs déjà de nombreux groupes Facebook dédiés aux informations et animations de quartiers. Le réseau social hyperlocal Nextdoor rencontre un très grand succès et s’apprête même à rentrer en bourse.