Canon: L’entreprise japonaise victime d’un ransomware

CYBERATTAQUE Des hackers ont utilisé le ransomware Waze pour dérober 10 téraoctets de données

20 Minutes avec agence

— 

Le logo de l'entreprise de photographie Canon (illustration).
Le logo de l'entreprise de photographie Canon (illustration). — Kris Tripplaar/Sipa USA/SIPA

Canon a reconnu avoir récemment été la cible d’une cyberattaque au ransomware (rançongiciel) qui a occasionné des dégâts sur plusieurs sites Web. En interne, les messageries électroniques, plusieurs applications et les réunions virtuelles des employés de l’entreprise japonaise ont été affectées.

Le site Internet de la branche américaine du géant des produits optiques a également été touché, rapporte BleepingComputer. Le média spécialisé a constaté que le site avait subi une interruption complète de service le 30 juillet dernier et est resté indisponible jusqu’à ce mardi, date à laquelle Canon a indiqué avoir subi un « incident ».

Le montant de la rançon inconnu

L’entreprise explique avoir mené l’enquête et constaté la disparition de photos et vidéos stockées par les utilisateurs dans l’espace virtuel. « Il n’y a eu aucune fuite de données », annonce Canon, qui a assuré ce vendredi avoir « identifié le code à l’origine de l’incident et l’avoir corrigé ». Aucune technologie ne permettant de récupérer les images perdues, l’entreprise présente ses « plus sincères excuses aux utilisateurs ».

Le ransomware Maze serait à l’origine du problème, selon BleepingComputer. Les pirates disent avoir volé 10 téraoctets de données. « Maintenant tous vous fichiers, photos, documents, bases de données et autres informations importantes sont bien encryptés par des algorithmes fiables ». Le montant de la rançon demandée n’est pas connu.