Zoom : L’application de visioconférence s’excuse et assure qu’elle ne partage plus de données avec Facebook

VIE PRIVEE L’application de visioconférence a été mise à jour et les dirigeants ont présenté leurs excuses aux utilisateurs

20 Minutes avec agence

— 

Un smartphone (illustration).
Un smartphone (illustration). — Pixabay

Un article de Motherboard a récemment mis l’application de visioconférence Zoom dans l’embarras en révélant qu’elle partageait certaines données avec Facebook. Ses responsables ont tenu à réagir immédiatement.

Ainsi, vendredi 27 mars, une mise à jour a été déployée pour mettre fin au partage de données avec le réseau social, ont-ils indiqué au média spécialisé dans la Tech. Avant cela, Facebook savait par exemple quel modèle de smartphone avait l’utilisateur, quel système d’exploitation il utilisait ou encore dans quel fuseau horaire il se trouvait.

Un service en forte progression à cause du confinement

« Zoom prend la vie privée de ses utilisateurs extrêmement au sérieux, ont déclaré les responsables de l’application. Nous avons initialement instauré la fonctionnalité "Connexion avec Facebook" à l’aide du SDK Facebook pour fournir à nos utilisateurs un moyen pratique d’accéder à notre plateforme. Cependant, nous avons récemment été informés que le SDK Facebook collectait des données inutiles sur les appareils ».

Zoom a tenu à présenter ses excuses à ses utilisateurs, en nette augmentation depuis qu’une partie de la planète est confinée en raison de la pandémie de coronavirus.