Des hackers piratent d’autres hackers… après les avoir aidés à pirater

PIRATAGE² A l'aide d'un puissant cheval de Troie, ce groupe de hackers est parvenu à infester les outils d'autres pirates pour leur subtiliser les données dérobées à leurs victimes

20 Minutes avec agence

— 

Illustration hacker pirate informatique.
Illustration hacker pirate informatique. — A. GELEBART / 20 MINUTES

C’est le principe de l’arroseur arrosé : un groupe de hackers a réussi à pirater d’autres hackers pour leur dérober des données qu’ils avaient eux-mêmes volées. Cette pratique a été observée et expliquée ce lundi par Cybereason Noctornus, une entreprise de cybersécurité.

Les hackers, probablement d’origine vietnamienne, ont infesté plusieurs outils de piratage avec un puissant cheval de Troie. Ils ont ensuite mis ces outils à la disposition d’autres hackers via des forums, rapporte Numerama.

Un « raccourci plutôt malin »

En utilisant ces outils, les naïfs pirates peuvent ainsi hacker des systèmes et voler des données, mais sont aussi exposés sans le savoir à un possible piratage. Grâce au cheval de Troie, le groupe de hackers peut facilement accéder aux appareils des pirates « victimes » et à tous les sites qu’ils ont eux-mêmes hackés.

« On dirait qu’une personne, ou un groupe de personnes, réalise un raccourci plutôt malin pour accéder à plus de systèmes », décrypte sur ZDNet Amit Serper, vice-président de Cybereason. Si la pratique n’est pas nouvelle, l’utilisation de ce puissant cheval de Troie, baptisé njRat à ces fins est en revanche novatrice.