Un smartphone sous Android est deux fois moins intéressant à la revente qu'un iPhone

OCCASION Un an après leur achat, les iPhones se revendent environ 23 % moins cher, tandis que les appareils sous Android subissent une dépréciation de près de 45 %

20 Minutes avec agence

— 

Un Iphone (photo d'illustration)
Un Iphone (photo d'illustration) — Pixabay

Les smartphones fonctionnant sous Android perdent de la valeur plus rapidement que les iPhones. En prenant en compte les appareils vendus à un prix équivalent à 620 euros ou plus, les téléphones d’Apple se déprécient en moyenne de 23 % dans les 12 mois suivant leur achat, relate le média spécialisé Android Central.

Ce chiffre atteint 45 % pour les terminaux Android, ce qui représente une baisse de valorisation proche de celle des iPhones après deux ans. Pour arriver à ces conclusions, le spécialiste des téléphones portables d’occasion BankMyCell a analysé les tarifs de revente de près de 300 modèles sur le marché des smartphones d’occasion.

Un téléphone à moindre prix

Les auteurs de l’étude se sont penchés sur les données provenant de plusieurs types de vendeurs. Ils ont observé une dépréciation presque deux fois plus élevée parmi les téléphones Android que parmi les modèles de la marque à la pomme.

La différence est encore plus importante lorsque les smartphones Android sont des modèles vendus à moins de 310 euros. Le phénomène présente cependant des avantages : les amateurs de ces téléphones peuvent s’offrir à moindre prix un terminal sorti un ou deux ans auparavant, note Android Central.

Les experts ont également mis au jour une variation des pertes de valeur en fonction de marques des appareils. Derrière Apple, les téléphones qui se déprécient le moins la première année sont les Nokia, puis les Sony, HTC, Samsung et enfin BlackBerry. À l’inverse, les fabricants qui voient la valorisation de leurs mobiles diminuer le plus sont Motorola, LG et Google.