FIFA : Les hors-jeu pourraient bientôt être détectés grâce à une intelligence artificielle

FOOTBALL L’algorithme analyserait la position de différentes parties du corps de chaque joueur et leur éloignement du but pour tracer une ligne de hors-jeu plus précise

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un ballon de football.
Illustration d'un ballon de football. — Odd ANDERSEN / AFP

L’assistance vidéo aux arbitres (VAR) de football pourrait bientôt franchir une nouvelle étape avec l’arrivée de l’intelligence artificielle dans le dispositif. Le système a déjà été testé de manière non-officielle au cours de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2019 organisée au Qatar, en décembre. Séparé du système utilisé par les arbitres officiels des matchs, un algorithme a été mis à l’essai pour tenter d’améliorer les capacités du VAR à repérer les hors-jeu, rapporte Forbes.

Dans sa configuration actuelle, l’arbitrage vidéo demande l’intervention des arbitres afin de choisir l’image qui sera utilisée pour prendre la décision finale. C’est également un humain qui positionne la ligne qui aide à déterminer si un hors-jeu a été commis. Le processus peut se révéler assez long et les interruptions de jeu générées par les analyses ont suscité de nombreuses critiques.

Plusieurs parties du corps analysées

Le recours à l’intelligence artificielle fluidifierait ce procédé. Au lieu d’utiliser un seul point pour déterminer la position d’un joueur sur la représentation vidéo d’une situation, l’algorithme se base sur 15 à 20 parties différentes du corps d’un footballeur. Le système sait donc à tout moment quelle partie du corps de chaque athlète est la plus près du but, et trace automatiquement une ligne de hors-jeu bien plus précise.

Les essais menés au Qatar ont été qualifiés de « très prometteurs » par Johannes Holzmüller, directeur de l’innovation et des technologies de la FIFA. L’association a indiqué vouloir à présent procéder à d’autres tests et simulations afin de nourrir l’algorithme. « Comme dans le reste de nos vies, il est évident que l’intelligence artificielle est l’une des technologies qui aura le plus fort impact sur le football dans les années à venir », estime le responsable.