VIDEO. Honor Band 5: Peut-on se fier à ce capteur d’activité vendu 30 euros?

OBJETS CONNECTES Pour mettre en pratique les bonnes résolutions formulées le 1er de l’An, le capteur d’activité Honor Band 5 vendu seulement 30 euros peut jouer les coach à vos côtés

Christophe Séfrin

— 

Le capteur d'activité Band 5 équipé d'un écran OLED.
Le capteur d'activité Band 5 équipé d'un écran OLED. — HONOR
  • Le capteur d’activité Band 5 de la marque Honor peut s’avérer d’une aide précieuse si l’on désire se remettre en forme après les excès des fêtes.
  • Lancé à 30 euros seulement, ce tracker mesure l’activité physique quotidienne, les entrainements sportifs dont la natation ainsi que le rythme cardiaque et le taux d’oxygénation dans le sang.
  • Offrant un bon rapport performances prix, équipé d’un excellent écran et riche d’une autonomie de plusieurs jours, il ne lui manque qu’un GPS intégré.

Stop ! Si vous vous apprêtez à donner un coup de canif dans vos bonnes résolutions 2020, il est temps de vous ressaisir. Pour vous aider à reprendre une activité physique soutenue, un tracker d’activité sera sans doute le bienvenu. Vendu 30 euros seulement, le nouveau Band 5 d’ Honor sera aussi un maigre investissement face aux services rendus. Il vient marcher sur les plates-bandes du Mi Smart Band 4 de Xiaomi, vendu au même prix.

Disposant d’un écran couleur Amoled de 0,95’’/2,41 cm, ce bracelet peu envahissant (11,5 x 43 x 17,2 mm) se configure avec l’application Huawei Santé. Huawei, la marque mère d’Honor, agrège à travers cette appli l’ensemble de ses produits santé maison, comme la montre Huawei Watch GT 2 ou la MagicWatch d’Honor. C’est à travers elle que l’on retrouvera les mesures du Band 5 que l’on est invité à porter au poignet 24 heures sur 24. Car outre les évaluations permanentes de nos mouvements, le tracker quantifie également la qualité de notre sommeil (profond ou léger).

L’essentiel pour quantifier ses activités

Pour la journée, le Band 5 est complet. Il calcule le nombre de nos pas, les calories brûlées, la distance parcourue, les dénivelés, mais évalue aussi les résultats de nos exercices (course à pied en extérieur/intérieur, promenade en plein air, marche en intérieur, vélo en extérieur/intérieur, vélo écliptique, rameur, natation).

Le capteur d'activité Band 5 d'Honor dans ses différentes déclinaisons.
Le capteur d'activité Band 5 d'Honor dans ses différentes déclinaisons. - HONOR

Le bracelet va encore plus loin dans son coaching santé puisqu’il mesure le rythme cardiaque ainsi que le taux d’oxygénation du sang. Cette dernière donnée (SpO2) est importante et souvent méconnue du grand public : inférieur à 90 %, le taux d’oxygénation du sang peut être signe de troubles respiratoires. La consultation d’un médecin s’avère alors impérative. Impossible cependant de vérifier la pertinence de cette mesure sur le Band 5 faute d’équipement de comparaison nécessaire.

En revanche, la mesure de notre rythme cardiaque, confrontée à celle effectuée par le tensiomètre connecté BPM Core de Withings, nous semble sérieuse. Il est par ailleurs possible de configurer une alerte lorsque le rythme cardiaque détecté est supérieur à la valeur maximale nous correspondant. L’ensemble de ces données peut être partagé avec des services tiers, comme HealthKit ou MyFitnessPal.

Il lui manque un capteur GPS intégré

Testé durant une semaine, le capteur d’activité Honor Band 5 offre un rapport performances/prix assez confondant. La lisibilité de son écran Amoled est d’une qualité bluffante, même si l’affichage de notifications (SMS, WhatsApp…) semble bien petit. De son côté, l’application consiste en un tableau de bord clair où il est possible de retrouver ses données sous forme de graphiques quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels. Rien d’original dans la présentation, mais l’essentiel y est. De leur côté, les mesures opérées semblent globalement satisfaisantes pour se remettre en forme et se motiver pour se bouger un peu. Quant à l’autonomie du bracelet, elle franchit allègrement le cap de quatre à cinq jours pour un usage quotidien normal, avec une ou deux séances de sport.

Un grand sportif lui préférera cependant les services d’un capteur plus abouti, comme le vivosport de Garmin. Vendu près de quatre fois plus cher, ce capteur dispose d’un GPS intégré. Le Band 5 d’Honor se fie, lui, à celui du smartphone auquel il est appairé.