Des chercheurs ont créé un nouveau type de batteries plus efficaces et plus durables

ENERGIE Ces nouvelles « batteries à flux » pourront stocker davantage d’énergie, et de manière durable, grâce à l’élaboration d’une membrane spécifique plus efficace

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Des chercheurs ont créé un nouveau type de batterie
Des chercheurs ont créé un nouveau type de batterie — Geeko

L’énergie renouvelable produite par des dispositifs éoliens ou solaires est une bonne alternative aux énergies plus polluantes. Malheureusement, ce type d’énergie repose sur le bon vouloir du climat. C’est pourquoi il est intéressant de les stocker dans des dispositifs spéciaux, les batteries à flux, afin de pouvoir en disposer lorsqu’on en a besoin.

L’énergie capturée est stockée dans ces batteries, et plus particulièrement dans un réservoir d’électrolyte liquide. Une solution qui n’est pas forcément optimale puisque les batteries à flux laissent s’échapper une partie de l’énergie. De plus, ce type de dispositif coûte relativement cher. Mais les choses pourraient évoluer.

Des coûts encore très élevés

Les chercheurs du laboratoire de Berkeley ont mis au point une membrane, issue d’une classe de polymères connue sous le nom d’AquaPIM, capable de renforcer les capacités des batteries à flux. Elles pourraient stocker de manière plus efficace l’énergie de manière abordable.

Les batteries à flux utilisent déjà une membrane, celle-ci sert à séparer la cathode et l’anode. C’est d’ailleurs à cause de cette membrane que le prix de ce type de batterie est aussi onéreux. Des tarifs importants qui empêchent de produire les batteries de stockage d’énergie renouvelable à grande échelle.

Avec la nouvelle membrane mise au point par les chercheurs de Berkeley, les scientifiques estiment que les individus pourraient adopter des formes d’énergie plus durables sans être refroidis par le prix des dispositifs de stockage. De plus, la nouvelle membrane assure de meilleures capacités de stockage aux batteries.