Hyperloop : Une adolescente de 13 ans propose une version plus sûre du train supersonique

TRANSPORTS Caroline Crouchley a proposé une version plus sûre et moins coûteuse de l’Hyperloop dans le cadre d’un concours scientifique destiné aux collégiens américains

20 Minutes avec agence

— 

Un croquis d'Elon Musk pour le concept de train futuriste Hyperloop.
Un croquis d'Elon Musk pour le concept de train futuriste Hyperloop. — NEWSCOM/SIPA

Elon Musk, le patron de Tesla, a imaginé en 2013 un train ultra rapide qui permettrait d’atteindre une vitesse de 1.102 km/h. Dans le cadre du « 3M Young Scientist Challenge », un concours scientifique qui s’adresse aux collégiens américains, une jeune fille de 13 ans a complètement revu le concept. Elle propose une version plus sûre et moins coûteuse de cet Hyperloop, rapporte le site Fast Company ce lundi.

Une navette magnétique

Depuis le lancement du projet, l’Hyperloop doit faire face à de nombreuses difficultés, notamment en matière de sécurité. Du haut de ses 13 ans, Caroline Crouchley a décidé de se pencher sur cette problématique et de repenser totalement le concept. Elle a ainsi soumis une nouvelle version, qui irait certes moins vite que ce qu’avait annoncé Elon Musk mais qui permettrait tout de même de doubler la vitesse des trains standards.

La jeune fille souhaite ainsi conserver les trains actuels ainsi que les infrastructures existantes. Son idée est de positionner un tube à côté des voies dans lequel une navette magnétique connectée au convoi permettrait de le « tirer ». Selon Caroline Crouchley, son projet pourrait aussi fonctionner avec de l’électricité renouvelable.