Instagram : Les filtres modifiant l’aspect du visage bientôt supprimés de l’application

RÉSEAUX SOCIAUX Le phénomène de «dysmorphie Snapchat» inquiète les responsables du réseau social

20 Minutes avec agence

— 

Instagram (illustration)
Instagram (illustration) — Webster2703/ Pixabay

C’est officiel : Instagram a décidé d’interdire les filtres qui donnent un effet « chirurgie plastique » au visage. C’est Spark AR Community, la section dédiée aux développeurs set à la réalité augmentée sur Facebook et Instagram, qui a fait l’annonce ce vendredi 18 octobre.

Sur Instagram, tout comme sur Snapchat, certains filtres permettent d'« embellir » les utilisateurs. Les effets sont relativement simples : peau lissée, visage affiné et cils allongés. Très utilisés par certains influenceurs et influenceuses, ces filtres déforment la réalité.

Une validation des filtres plus lente à prévoir

À tel point que de plus en plus de personnes se font opérer pour ressembler plus fidèlement à ces filtres, rapporte Numerama. Ce phénomène est surnommé la « dysmorphie Snapchat ».

Pour endiguer la tendance, Instagram se sépare donc de tous ces filtres qui modifient le visage. « Pour le moment, nous ne pouvons pas vous donner la date exacte de la mise en œuvre de cette nouvelle politique, mais nous vous tiendrons au courant », ont indiqué les responsables. Seule conséquence à prévoir : l’étape de validation des filtres créés par des développeurs tiers risque de prendre davantage de temps.