Netflix : Il n’y aura jamais de publicité sur la plateforme, promet un cofondateur

STREAMING Une étude suggère pourtant que le service de streaming pourrait générer un milliard de dollars de chiffre d'affaires en plus par an grâce aux publicités

20 Minutes avec agence

— 

Illustration Netflix.
Illustration Netflix. — Christophe Ena/AP/SIPA

Régulièrement, des rumeurs circulent sur l’arrivée de publicités sur Netflix. Mais le cofondateur de la plateforme de streaming, qui a quitté l’entreprise en 2003, a rassuré les abonnés et expliqué pourquoi ce ne serait probablement pas le cas, rapporte Presse-Citron.

« Je serais certainement très surpris de voir des publicités sur Netflix, rien que parce que Netflix est très concentré sur le 'Canada Principle' », a expliqué Marc Randolph dans une interview au média BGR. Pourtant, une étude publiée en juin montrait que l’entreprise pourrait augmenter son chiffre d’affaires d’un milliard de dollars par an en lançant une offre comportant des messages promotionnels.

Un bon modèle, mais pas celui de Netflix

Ce fameux « Canada Principle » est au cœur de l’ADN du service de streaming depuis sa création. A l’époque où l’entreprise ne faisait que de la location de DVD aux Etats-Unis, elle a toujours refusé de se lancer à la conquête du marché canadien. Les dirigeants estimaient que le fait de gérer plusieurs devises et différents systèmes administratifs serait davantage un poids qu’un bénéfice et un avantage.

L’arrivée de publicités sur Netflix serait envisagée du même œil. « Nous n’offrons pas de contenu à la carte ni de contenu gratuit financé par la publicité », a déclaré Netflix dans une note aux investisseurs. « Ce sont de bons modèles d’affaires que d’autres entreprises réussissent bien. Nous, nous sommes sur la visualisation forfaitaire illimitée sans publicité. »