Martinique : Une femme fait l’apologie du viol sur les réseaux sociaux, le préfet porte plainte

FAITS DIVERS La vidéo est devenue virale après avoir été postée sur les réseaux sociaux

20 Minutes avec AFP

— 

Franck Robine, 29 juin 2018, en Martinique.
Franck Robine, 29 juin 2018, en Martinique. — JACQUES DEMARTHON / AFP

Le préfet de Martinique a annoncé ce mardi avoir porté plainte après la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant une jeune femme faire l’apologie du viol. Sur cette vidéo que le média Martinique la 1ère a diffusée lundi sur Twitter en floutant l’image, une jeune femme invite les femmes à se « laisser violer » car « quand on te viole, tu sens la brutalité de l’homme, ce que nous on aime en fait ». Les propos ont été notamment dénoncés par l’Union des femmes de Martinique.

Le préfet de Martinique, Franck Robine, a annoncé dans un communiqué qu’il avait porté plainte auprès du procureur de la République à la suite de « la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo qui faisait l’apologie du viol », rappelant que « le viol est un crime passible de lourdes peines d’emprisonnement » et que « de tels propos ne peuvent être tolérés ».