Lyon: Après Paris et Montpellier, Microsoft ouvre entre Rhône et Saône une école d'intelligence artificielle

NUMERIQUE Il s'agit de former les développeurs de demain pour répondre aux besoins du marché et anticiper les mutations technologiques à venir

Caroline Girardon

— 

Microsoft a ouvert sa troisième école d'intelligence artificielle à Lyon.
Microsoft a ouvert sa troisième école d'intelligence artificielle à Lyon. — Exakis Netlite
  • Après Issy-les-Moulineaux et Castelnau-les-Lez, Microsoft a ouvert une troisième école de l’intelligence artificielle à Lyon.
  • L’entreprise ambitionne d’ouvrir 20 écoles dans les deux ans à venir.
  • Il s’agit de former gratuitement des personnes éloignées de l’emploi ou en reconversion professionnelle pour qu'ils deviennent les développeurs de demain.

 

Depuis deux mois, ils bûchent sans relâche pour déchiffrer des codes. Et inventer des programmes censés révolutionner le quotidien de chacun. Haikouhi, 30 ans, travaillait pourtant dans un domaine bien éloigné du numérique. Au mois de mars, cette ancienne psychologue, qui recevait des victimes de violences intrafamiliales, a intégré l’école de l'intelligence artificielle de Lyon, inaugurée ce mardi. La troisième ouverte par Microsoft après celle d'Issy-les-Moulineaux l’an dernier et celle de Castelnau-les-Lez dans l’Hérault.

La promotion lyonnaise s’est installée dans les locaux du H7 dans le quartier de la Confluence. Seize apprenants ont été retenus sur 220 candidatures : des personnes en reconversion ou éloignées de l’emploi pour la grande majorité d’entre elles. Les élèves suivront des cours intensifs à l’école pendant 7 mois afin d’apprendre à maîtriser les rudiments de l’intelligence artificielle et intégreront ensuite une entreprise en alternance, les 12 mois suivants. Le but ultime: être embauché par Exakis Nelite, premier partenaire pure-player Microsoft  en France au terme de cette formation gratuite.

« En 2030, il manquera 25.000 ingénieurs informaticiens en France »

« Il manque aujourd’hui 10.000 ingénieurs informaticiens en France. Dans 10 ans, il en manquera 25.000 », précise Didier Zeitoun, le président d’Exakis Nelite. Et d’ajouter : « Je suis convaincu que l’intelligence artificielle va jouer un rôle majeur dans le développement des entreprises et dans la transformation de nos vies. 80 % des métiers qui existeront en 2030 ne sont pas encore connus aujourd’hui ».

Le but de l’école selon Laurence Lafont, numéro 2 de Microsoft France, est de « montrer que ces métiers-là ne sont pas réservés à une élite mais bien accessibles à tous ».

« Ne pas avoir peur de l’intelligence artificielle »

« Il ne faut pas avoir peur de l’intelligence artificielle. Elle constitue une aide pour aller plus vite, pour mieux se répartir les tâches. Elle est déjà présente dans de nombreuses applications utilisées au quotidien et le sera davantage dans les 5 années à venir », enchaîne Didier Zeitoun.

N’imaginez pourtant pas un monde régi par des robots remplaçants les humains. « Non, ce sont plutôt des petits outils automatisés qui facilitent la vie et qui font gagner du temps. Penser que l’intelligence artificielle est systématiquement liée à la robotique est une erreur véhiculée par les films ou les livres », argumente Yoann Long, formateur de l’école.

Exemple : les élèves apprendront notamment à créer des chatbot vocaux capables de répondre à un salarié et lui livrer les coordonnées d’un interlocuteur ou l’horoscope du jour. « C’est aussi concevoir un système pour la maintenance de productive pour les entreprises, à savoir analyser les cas défaillants afin de changer les pièces et anticiper des pannes qui entraîneraient un arrêt de la chaîne de production », poursuit Yoann Long.

Accessible

« Au final, ce ne sont que des codes, des outils. Ce n’est pas magique comme dans les films et pas si compliqué », explique Hugo, 30 ans, ancien banquier en reconversion. « On ne met pas longtemps à se rendre compte que c’est assez accessible », abonde Emmanuel, 24 ans.

Microsoft envisage d’ouvrir 20 écoles dans toute la France d’ici à la fin de l’année 2020.