#CeciNestPasUnIsoloir... La campagne décalée du gouvernement pour inciter à aller voter devient virale

EUROPEENNES « Le concept de cette campagne décalée repose sur la mise en scène d’objets du quotidien qui rappellent visuellement un isoloir », explique le gouvernement

H. B.

— 

Le gouvernement a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour inciter les citoyens à aller voter aux élections européennes.
Le gouvernement a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour inciter les citoyens à aller voter aux élections européennes. — Capture d'écran Twitter

Baptisée #CeciNestPasUnIsoloir, la nouvelle campagne du gouvernement pour inciter les citoyens à aller voter aux Européennes cartonne auprès des internautes. Lancé en fin de semaine sur les réseaux sociaux, le hashtag était même en tête des trending topics sur Twitter ce dimanche matin.

« Le concept de cette campagne décalée repose sur la mise en scène d’objets du quotidien qui rappellent visuellement un isoloir. Le principe est audacieux mais le sujet des élections l’est tout autant. L’objectif est ainsi d’interpeller, de questionner et de diffuser cette idée afin d’amener tous les Français à une conclusion : le 26 mai, un seul isoloir comptera pour faire entendre sa voix », explique le gouvernement sur son site.

« Pour que le concept soit repris le plus possible, nous vous invitons à participer et à encourager vos proches à faire de même : plus les publications avec #CeciNestPasUnisoloir seront nombreuses, plus l’interpellation sera forte », ajoute le gouvernement.

De nombreux détournements

Pari réussi pour le gouvernement puisque cette campagne est rapidement devenue virale. De nombreux internautes se sont laissés prendre au jeu.

Plusieurs préfectures ont également relayé cette campagne sur Twitter et sur Facebook.

Mais la plupart des internautes en ont surtout profité pour détourner le hashtag, au détriment du chef de l’Etat ou de la tête de liste LREM.