Une application américaine met au point une intelligence artificielle pour bloquer les «dick pics», les photos de pénis

RESEAUX SOCIAUX L’application Bumble va mettre en place un outil basé sur l’intelligence artificielle pour détecter ce genre de clichés et les flouter

H. B.

— 

L'émoji aubergine.
L'émoji aubergine. — Capture d'écran Twitter

Bonne nouvelle pour les utilisatrices de réseaux sociaux. L’application américaine Bumble, utilisée par plus de 50 millions de personnes, a trouvé un bon moyen de lutter contre les dick pics, ces photos de pénis envoyées à la gent féminine de manière intempestive. Elle a mis au point une intelligence artificielle capable de repérer et de masquer automatiquement ces contenus avant qu’ils ne parviennent à l’utilisateur.

Ce nouvel outil pourra analyser toutes les images transmises par le biais de la plateforme en temps réel afin de déterminer s’il s’agit de dick pic ou non. Si tel est le cas, la photo sera alors automatiquement floutée et son destinataire recevra un message l’informant de la nature de l’image. Ce dernier aura alors le choix entre la bloquer ou la visualiser.

Un taux de précision de 98 %

D’après Bumble, la technologie de reconnaissance d’images utilisée offrirait un taux de précision de 98 %. Ce nouvel outil sera disponible sur l’application de rencontre dès le mois de juin, avant d’être déployé sur d’autres services appartenant au même groupe

La diffusion de dick pics ou le « cyberflashing » [le fait d’envoyer une image de ses organes génitaux à des gens qui ne l’ont pas demandé] est une pratique aujourd’hui largement répandue sur les réseaux sociaux. Selon une étude réalisée par YouGov en 2017, plus de 53 % des femmes ont déjà reçu des dick pics non sollicitées sur le web.