Facebook Messenger va mettre un terme au service de paiement entre particuliers en France et au Royaume-Uni

APPLICATION Le service de paiement entre particuliers disponible via Messenger va disparaître d’ici le 15 juin, faute de succès

20 Minutes avec agence

— 

Facebook Messenger va abandonner le paiement entre particulier d'ici le mois de juin (illustration).
Facebook Messenger va abandonner le paiement entre particulier d'ici le mois de juin (illustration). — Jenny Kane/AP/SIPA

Facebook a annoncé sa décision de fermer le service de paiement entre particuliers de Messenger d’ici le mois de juin en France et au Royaume-Uni, rapporte Numeramace mardi.

Un message a été envoyé à tous les internautes européens utilisant la fonctionnalité : « Nous souhaitons vous annoncer par avance que nous allons mettre un terme à notre service de paiement de pair à pair (P2P) le 15 juin 2019 ».

Pas le succès escompté

Le dispositif aura finalement très peu vécu. Il a été lancé il y a quatre ans aux Etats-Unis et seulement en 2017 en France et au Royaume-Uni. Toutefois, certains transferts d’argent seront toujours possibles « comme des dons à des œuvres de charité », a précisé le géant américain dans ce même courriel.

Le service de paiement entre particuliers n’a pas remporté le succès escompté. « Après évaluation (…), nous avons pris la décision de concentrer nos efforts sur des expériences que les gens trouvent plus utiles », a ainsi précisé un porte-parole de Facebook au site Engadget.

Trois fois plus de revenus Outre-Atlantique

Le service fonctionne visiblement mieux aux Etats-Unis. Selon les chiffres du quatrième trimestre dévoilés par Facebook, les paiements rapportent trois fois moins en Europe avec 64 millions de dollars collectés (56 millions d’euros) qu’aux Etats-Unis et Canada.

Mais ces mauvais chiffres cachent peut-être un service défaillant, avance Numerama. Il semblerait que peu d’internautes aient eu accès à la fonctionnalité malgré les promesses de Facebook, qui assurait des transactions sans frais et des partenariats avec toutes les banques.