Google: Un câble sous-marin va relier la côte est des Etats-Unis à la France

INTERNET Le géant américain va tirer un câble entre la Virginie du Nord et la côte ouest française, permettant à ses services Cloud de fonctionner confortablement…

20 Minutes avec agences

— 

L'entreprise souhaite investir dans un nouveau câble sous-marin. (illustration)
L'entreprise souhaite investir dans un nouveau câble sous-marin. (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Google veut améliorer son réseau. Le géant américain va se doter d’un câble transatlantique privé reliant la côte Est des Etats-Unis à la France. Il rattachera la Virginie du Nord (Virginia Beach) à la côte ouest française.

Le point de chute en France n’est pas encore précisément connu. Ce nouveau câble apportera « des connexions Cloud hautement sécurisées, à bande passante élevée, à faible latence entre les Etats-Unis et l’Europe », peut-on lire sur le blog du groupe où l’annonce a été faite ce mardi 17 juillet.

Une meilleure connectivité

Le géant américain a baptisé le nouveau câble « Dunant » en l’honneur du fondateur de la Croix-Rouge. L’entrée en service devrait se faire courant 2020. Dunant fait suite à Curie, le premier câble sous-marin entièrement privé de Google, qui va relier la côte Ouest des Etats-Unis au Chili.

Détenir son propre câble « permet un routage optimisé et une connectivité améliorée pour les clients de Google Cloud, ce qui n’est pas toujours possible » avec les câbles partagés avec d’autres opérateurs, a ainsi expliqué un cadre de l’entreprise.

30 milliards d’investissement

Le groupe américain dispose déjà d’un réseau étendu à travers le monde. Selon des estimations de l’entreprise, jusqu’à 25 % du trafic internet mondial transiterait par son réseau en fibre optique. Google a dépensé 30 milliards de dollars pour ses infrastructures ces trois dernières années, dont de nombreux centres de données.

En janvier, à l’intérieur d’un consortium le liant à Facebook, Google avait déjà annoncé la construction d’un nouveau câble transatlantique entre les Etats-Unis, l’Irlande et le Danemark, selon Siliconrepublic.

>> A lire aussi : L'UE inflige une amende record de 4,34 milliards d'euros à Google

>> A lire aussi : Facebook et Google «manipulent» les utilisateurs malgré le RGPD, selon une étude