Rouen: WalkUnited, l'application qui convertit vos pas en dons caritatifs

SOLIDARITÉ WalkUnited permet aux marcheurs de faire une bonne action sans débourser un centime. L’application devrait être disponible dans le courant de l’année 2018…

20 Minutes avec agence

— 

Avec WalkUnited, marcher dans la rue vous permettra de faire une bonne action (illustration).
Avec WalkUnited, marcher dans la rue vous permettra de faire une bonne action (illustration). — Frank Augstein/AP/SIPA

Le groupe WalkUnited a créé une application mobile qui permet de convertir ses pas en geste caritatif.

Avec l’appui de six étudiants de la Normandie Web School du Petit-Quevilly, près de Rouen (Seine-Maritime), les trois associés de l’entreprise ont développé une solution qui s’apparente à un podomètre. Mais l’outil ne se contente pas de comptabiliser les distances parcourues : il les transforme en don à des associations, rapporte Actu.fr.

Un don sans débourser un centime

Alexis Triboult, l’un des pères du projet, avait constaté, lors d’une précédente expérience dans un centre d’appel, que « les gens avaient envie de donner mais n’en avaient pas les moyens ».

>> A lire aussi : VIDEO. Il existe une appli gratuite de tracking qui permet de sécuriser les joggeurs (et pas que)

Le mode de fonctionnement de l’application permettra de faire un geste sans débourser d’argent puisque les dons proviendront d’alliances entre WalkUnited et des entreprises. « Un partenariat a déjà été signé avec Cœur de Forêt. Nous avons déjà démarché d’autres sociétés dans l’espoir d’obtenir des financements », précise l’entrepreneur.

Le fruit de trois expériences

Les trois associés de WalkUnited ont conjugué leurs centres d’intérêt respectifs pour concevoir le procédé. « Deux d’entre nous avaient une sensibilité vis-à-vis de l’action caritative. Notre troisième équipier marchait beaucoup pour soigner ses douleurs au dos, a confié Alexis Triboult à Actu.fr. En réunissant les sensibilités de chacun, nous avons pu faire germer l’idée. »

>> A lire aussi : VIDEO. Nord: Pourquoi les applis pour sauver des vies se multiplient, sans concertation

L’application doit être mise en service « dans le courant de l’année 2018 ». Restent deux ultimes étapes avant le lancement officiel. Les trois associés souhaitent d’abord intégrer les pépinières du pôle Seine Innopolis, pour tenter d’obtenir des financements supplémentaires. Ils essaient aussi d’obtenir une bourse de la French Tech, un label prestigieux pour les entreprises innovantes.