Dodo: Nous avons dormi sept nuits avec l’oreiller connecté iX21 Smartpillow

Zzzz Avec son oreiller iX21 Smartpillow, la marque Dodo veut nous souhaiter une meilleure nuit possible…

Christophe Séfrin

— 

L'oreiller iX21 mesure la qualité du sommeil et réveille son utilisateur à heure programmée.
L'oreiller iX21 mesure la qualité du sommeil et réveille son utilisateur à heure programmée. — DODO

Tout se connecte désormais. Même l’oreiller. Le fabricant Dodo lance le sien, que nous avons essayé. Nommé iX21 Smartpillow, il prend la forme d’un classique oreiller au format 60x60 ou 50x75 cm. Son enveloppe est 100 % coton et son garnissage 100 % polyester. A priori, rien ne le distingue d’un banal oreiller, sinon le petit câble USB qui s’en échappe dans l’un des coins.

L'oreiller iX21 intègre capteurs et textile connecté.
L'oreiller iX21 intègre capteurs et textile connecté. - DODO

 

Connecté, notre smartpillow renferme ainsi un peu d’électronique, mais également une batterie rechargeable de 120 mAh. Entièrement dissimulé dans le garnissage de l’oreiller, cet attelage fait de différents capteurs devant analyser la qualité de notre sommeil est invisible et même indécelable lorsque l’on palpe l’objet.

Avant de dormir, « démarrer » son oreiller…

« Attend chérie, je lance mon oreiller »… Pour dormir avec le iX21, il faut… le démarrer ! Nous pensions naïvement que l’oreiller déclenchait seul ses évaluations lorsqu’on posait la tête dessus. Mais non : il faut ouvrir l’application, lancer la recherche de l’oreiller, attendre qu’il vibre (ou pas) et appuyer sur « START ». D’un point de vue ergonomique, on a vu mieux. D’autant qu’il est nécessaire d’effectuer ces mêmes manipulations le matin, au réveil, pour arrêter les mesures et les synchroniser en Bluetooth. Et qu’il arrive que l’oreiller ne soit pas détecté du premier coup… Interrogé sur ces points, Dodo précise que ces opérations sont nécessaires pour que l’oreiller fasse la distinction entre une véritable nuit ou un simple moment de repos…

Garanti sans ondes

Néanmoins, Dodo a fait en sorte que son iX21 n’émette aucune onde durant son utilisation. Dès qu’il détecte la pression d’une tête, tout contact avec le smartphone auquel il est appairé cesse immédiatement. Autre bon point : il est possible de le programmer pour un réveil dit « intelligent », soit dans une phase de sommeil léger.

>> A lire aussi : Sept objets connectés prêts à vous rejoindre sous la couette

Le moment venu, avec un intervalle de temps que l’on autorisera entre 5 et 60 minutes par rapport à l’heure à laquelle on souhaite se réveiller, l’oreiller se mettra à vibrer. Pas très agréable, mais redoutablement efficace… Et précision : l’oreiller est très confortable.

Des conseils uniquement sur abonnement

Durant la nuit, le smartpillow mesure le temps passé à dormir, les temps et pourcentages de sommeil profond et léger, de période éveillée et, le cas échéant, de lever nocturne. Et oui, même les pauses pipi sont quantifiées ! Pas de mesure du sommeil paradoxal par contre, ce qui est dommage.

>> A lire aussi : La maison du futur: La chambre, où l'on dort de mieux en mieux (3/5)

D’autres éléments apparaissent au travers de l’application après chaque nuit synchronisée : des indices de qualité du sommeil et du réveil (notés sur 100), le ratio de sommeil profond, la durée du temps d’endormissement, la mesure de la fréquence respiratoire moyenne.

Une application presque complète pour connaître la nature de son sommeil.
Une application presque complète pour connaître la nature de son sommeil. - DODO

 

Il est même mentionné si notre nuit a été agitée et si des bruits environnants ont pu la perturber. Problème : que faire face à toutes ses informations, sinon découvrir ce que de nombreuses montres connectées, voire capteurs d’activité comme ceux de Fitbit ou de Garmin, nous apportent déjà sur un plateau ? Réponse : obtenir une analyse et un coaching personnalisé par le biais d’un abonnement mensuel (1,99 euro, résiliable à tout moment)… Alors que l’oreiller est vendu 140 euros, soit trois à quatre fois le prix d’un classique oreiller, un ou deux mois de coaching offerts n’auraient pas été de trop. Simplement pour donner envie de s’abonner…

Jour par jour, l'application révèle la cartographie de nos nuits.
Jour par jour, l'application révèle la cartographie de nos nuits. - DODO

 

Tel que, le iX21 Smartpillow risque ainsi de n’attirer que des personnes soufrant vraiment de troubles du sommeil et prêtes à consentir des efforts financiers pour en améliorer la qualité. Un potentiel suffisamment large : selon différentes enquêtes, 60 % environ des Français ne sont pas satisfaits de leur sommeil et 10 % souffriraient d’insomnie chronique.