iPhone X: Un enfant de dix ans trompe Face ID et déverrouille le téléphone de sa mère

HACKER Le petit Ammar, un Américain dix ans, a révélé par hasard les failles du système de reconnaissance faciale de l’iPhone X…

20 Minutes avec agence

— 

Sur une vidéo Youtube, la famille montre comment Ammar, 10 ans, trompe Face ID et déverrouille l'iPhoneX de sa mère.
Sur une vidéo Youtube, la famille montre comment Ammar, 10 ans, trompe Face ID et déverrouille l'iPhoneX de sa mère. — Capture d'écran Youtube

Le système de reconnaissance faciale Face ID d’un iPhone X a récemment confondu le visage d’un enfant de dix ans avec celui de sa mère. Le garçon a ainsi déverrouillé sans difficulté le téléphone. L’incident pose la question de la sécurisation du dernier bébé d’ Apple.

En effet, l’erreur de Face ID s’est répétée à plusieurs reprises. La famille de Staten Island (Etats-Unis) a posté une vidéo sur YouTube où le jeune Ammar Malik accède sans problème aux données du téléphone pourtant verrouillé par sa mère Sana Sherwani.

Face ID serait-il trop intelligent ?

Comme l’explique Wired, l’opération a échoué après que la maman a enregistré son visage en pleine lumière. Mais quand Sana Sherwani a procédé à la même opération de configuration dans un environnement un peu plus sombre, il n’a fallu que six essais au petit Américain pour « hacker » le téléphone.

La fonction de Face ID permettant au dispositif d’apprendre de ses erreurs pourrait être à l’origine du problème. En effet, si le visage d’un utilisateur n’est pas reconnu et que ce dernier entre son code personnel pour déverrouiller son téléphone, il est alors considéré comme étant le propriétaire.

>> A lire aussi : Un faux Apple Store promet l'iPhone X, les passants tombent dans le panneau

Le système de reconnaissance faciale procède alors à des ajustements pour prendre en compte ses nouvelles caractéristiques physiques. « A force de répéter l’opération, il pourrait ainsi prendre quelqu’un qui ressemble à l’utilisateur principal pour ce dernier », explique 01.net.

Une chance sur un million de tromper le système selon Apple…

Lors de la présentation du dernier-né d’Apple en septembre dernier, la marque à la pomme assurait qu’il n’existait qu’une chance sur un million qu’une tierce personne puisse accéder à un iPhone X protégé par Face ID, rappelle 01.net​.

Le géant californien admettait cependant que de vrais jumeaux ou des membres d’une même famille se ressemblant très fortement, ce qui n’est pas vraiment le cas de Sana et Ammar, pouvaient tromper le système.