Hyperloop: New York-Washington en 29 minutes, Elon Musk s'enflamme un peu

TRANSPORT Le milliardaire affirme avoir obtenu un accord de principe pour creuser un tunnel...

Philippe Berry
— 
Un croquis d'Elon Musk pour le concept de train futuriste Hyperloop.
Un croquis d'Elon Musk pour le concept de train futuriste Hyperloop. — NEWSCOM/SIPA

Sacré Elon Musk. Roi de l’effet d’annonce, le Tony Stark IRL a fait fantasmer des millions d’Américains de la côte Est, jeudi, avec un projet pour relier Washington et New York en 29 minutes grâce à un tunnel Hyperloop pour lequel il aurait reçu un « accord verbal » des autorités. Mais les villes concernées ont vite douché les espoirs de voir débarquer le train du futur à très haute vitesse d'ici peu. Welcome to la bureaucratie.

« Viens de recevoir un accord verbal pour construire une Hyperloop souterraine NY-Phil-Balt-DC avec The Boring Company. NY-DC en 29 minutes », a tweeté Musk. Parce qu'il n'est pas assez occupé avec Tesla et SpaceX, le dirigeant avait annoncé la création d’une nouvelle entreprise pour creuser des tunnels, The Boring Company, fin 2016.

Embed


Embed

« Il doit plaisanter »

« La mairie vient d’apprendre la nouvelle », a ironisé le porte-parole du maire du New York. « Elon Musk doit plaisanter », a ajouté son adjoint.

Embed


Embed

Embed


Embed

Les villes de Washington et Philadelphie ont également été surprises, et au final, seul un représentant de la Maison Blanche a fait part de « discussions prometteuses ».

Voyager à plus de 1.000 km/h

Dans la foulée, le dirigeant a tempéré les ardeurs : « Il y a encore beaucoup de travail pour recevoir un accord formel, mais je suis optimiste. Si vous voulez que ça arrive vite, contactez vos élus locaux », a-t-il encouragé.

A l’heure actuelle, il faut environ 3h00 pour relier en train New York à Washington, distantes de 360 km. Mais avec le principe de la sustentation magnétique, et des cabines accélérées dans le vide presque absolu à plus de 1.000 km/h (un peu comme les capsules de billets de banque dans les tuyaux d’un supermarché), le temps de transport serait réduit à 29 minutes. Elon Musk avait relancé le concept de l’Hyperloop en 2013, et plusieurs entreprises ont procédé à des essais prometteurs depuis. Allez, s’il arrive à réaliser son projet avant 2028, on l’annonce : Elon Musk For President.

>> Vidéo-concept de la technologie :

Embed


Embed