A 499 euros, le OnePlus 5 n'est plus une affaire en or

SMARTPHONE Le constructeur chinois, qui a secoué le marché en 2014, fait le pari du haut de gamme mais ses concurrents se sont réveillés...

P.B.

— 

Le OnePlus 5 sera disponible le 27 juin 2017 à partir de 499 euros.
Le OnePlus 5 sera disponible le 27 juin 2017 à partir de 499 euros. — ONEPLUS

Il y a trois ans, OnePlus créait l’événement. Avec un téléphone haut de gamme à 269 euros sans abonnement, le Chinois secouait un marché endormi. Aujourd’hui, son nouveau OnePlus 5 (le chiffre 4, qui porte malheur en Chine, a été sauté) veut séduire les geeks, notamment en France, avec un lancement le 27 juin (et le 21 juin chez Colette à Paris). Mais à 499 euros, et avec un écran très « 2014 », le smartphone n’est plus forcément une excellente affaire.

Sur la puissance, rien à redire. Il propose la même puce que le Galaxy S8 (Snapdragon 835), 6 Go de RAM et 64 Go de stockage pour la version à 499 euros, et 8 Go/128 Go pour celle à 549 euros. Selon le test de Cnet, avec sa batterie de 3.300 mAh, l’autonomie est au-dessus de la moyenne et dépasse largement la journée. Avec son finish aluminium, le OnePlus 5, ultra-fin (7.25 mm), n’a pas à rougir face à un iPhone 7.

Entre le milieu et le haut de gamme

Le problème pour un smartphone qui veut défier les « flagships » de Samsung, Google et LG, c’est qu’il propose un écran avec des grosses bordures verticales, ce qui le rend plus encombrant pour les petites mains. Et sa résolution full-HD (1080p) n’a pas changé depuis 2014. Il n’est donc pas compatible, par exemple, avec le casque de réalité virtuelle de Google, Daydream View, qui a besoin d’écrans qHD (2560×1440 pixels). Le smartphone n’est pas non plus étanche et ne propose pas de recharge sans-fil.

OnePlus avait promis de mettre le paquet sur la photo, et le résultat semble mitigé. Le double capteur permet un zoom optique x2, mais le résultat n’égale pas celui de l’iPhone 7, selon Wired et The Verge. Surtout, dans la pénombre et au niveau des détails et du bruit, le capteur ne joue pas dans la même catégorie que ceux du Google Pixel ou du Galaxy S8, selon le verdict détaillé d’Ars Technica. Enfin, avec son OS maison dérivé d’Android, OnePlus n’a jamais été très réactif sur les mises à jour.

Du coup, ce OnePlus 5 se retrouve coincé entre le milieu et le haut de gamme, avec un Galaxy S8 désormais vendu à partir de 679 euros, et une pléthore de modèles chinois à moins de 400 euros (ZTE Axon 7, Honor 8). Il s’agit toutefois du smartphone le plus puissant qu’on puisse s’offrir à ce prix, et pour certains, cet argument suffit.