Attentat à Manchester: Des milliers de personnes se tatouent une abeille en solidarité avec les victimes

SOLIDARITÉ Après l’attaque meurtrière, des salons proposent aux habitants de se faire tatouer une abeille, symbole de la ville, puis de reverser les fonds aux familles des victimes. Sur les réseaux, les photos de ces tatouages se multiplient…

Marie de Fournas
— 
Des milliers de personnes se sont tatouées une abeille en solidarité aux victimes de Manchester
Des milliers de personnes se sont tatouées une abeille en solidarité aux victimes de Manchester — Capture Instagram @bl_inktattoostudio

Depuis l’attentat de Manchester qui a fait 22 morts et 75 blessés, les dessins d’abeilles apparaissent sur les murs et les trottoirs de la ville, mais également sur la peau des Mancuniens. L’insecte est le symbole de cette ancienne cité industrielle. Les abeilles représentent ces ouvriers qui ont travaillé dur. Elles sont désormais devenues le symbole de l’unité de Manchester et de la résilience face au drame survenu le lundi 22 mai.

Sous l’impulsion du tatoueur Sam Barber, qui a lancé sur Facebook l’événement « Manchester tattoo Appeal », la profession s’est mobilisée. Depuis plusieurs jours, des artistes proposent aux habitants de leur tatouer la fameuse abeille pour 50 livres. 100 % de la recette sera ensuite reversée aux familles des victimes de l’attaque. Les habitants de Manchester ont massivement répondu présents.

>>À lire aussi: Le chanteur Liam Gallagher va organiser un concert pour aider les victimes de l’attentat de Manchester

Sur Instagram, les hashtags #beetattoo (tatouage abeille) ou #manchesterbee comptaient ce samedi après-midi déjà plus de 30.000 publications.

We stand united! #manchesterappeal #bee #beetattoo #tattoo #tattooist #tattooed #manchester #staystrong #instagram

A post shared by Matthew Davies (@mattdaviestattoo) on

Sur les réseaux, des vidéos montrant des files d’attente de plusieurs centaines de mètres devant des salons de tatouage se multiplient.

Sur Facebook une tatoueuse a publié un message en indiquant qu’elle affichait complet pour ce week-end et qu’il fallait réserver pour le suivant. Elle a remercié les personnes qui avaient attendu jusqu’à 7 heures devant le salon et a précisé que de son côté, elle ne s’était pas arrêtée pendant 13 heures.