Une librairie bordelaise reprend le concept du «sleeveface» avec des livres sur Instagram

INSTAGRAM À Bordeaux, les employés de la librairie Mollat composent d’incroyables photos avec les couvertures des livres en vente. Le succès Instagram est au rendez-vous…

Marie de Fournas

— 

Les Bookface de la librairie Mollat font tous un carton sur Instagram
Les Bookface de la librairie Mollat font tous un carton sur Instagram — Capture Instagram Mollat

Les comptes Instagram des librairies (quand elles en ont un), ne sont pas vraiment réputés pour être des machines à buzz. C’est pourtant ce qu’est devenu celui de la librairie Mollat à Bordeaux. La plus grande librairie indépendante de France a réalisé un coup marketing de maître avec un budget de zéro euro.

>>À lire aussi: Présidentielle: Pourquoi les livres politiques pour les enfants s’arrachent en librairie

Toujours à la page, malgré ses 120 ans, elle a simplement repris le célèbre phénomène internet du sleeveface, mais avec des bouquins. Débordants d’imagination, les employés se sont amusés à détourner des couvertures et le résultat est tout simplement génial. À tel point que le compte Instagram est suivi par plus de 36.500 personnes. Les internautes qui likent en masse les photos publiées en redemandent.

À l’origine, le sleeveface consiste a se prendre en photo avec une pochette de disque vinyle représentant une partie d’un corps. Le but est de donner l’illusion de prolonger la pochette avec son propre corps.

La librairie Mollat a peut-être lancé le phénomène du bookface sur les réseaux sociaux français. Du côté des librairies américaines et anglaises, cette tendance est déjà bien amorcé sur Twitter avec le hashtag #bookfacefriday, qui met en avant les compositions des employés et des clients.