Les internautes peuvent aider la Nasa à trouver la 9e planète du système solaire

SCIENCES Un site permet à chacun de scruter des images captées par le télescope « Wise » et de déterminer l’emplacement d’une nouvelle planète dans notre système solaire…

H.S et P.B

— 

Illustration galaxie prise par un télescope de la NASA
 
Illustration galaxie prise par un télescope de la NASA   — SIPA USA/SIPAUSA/SIPA

Depuis le « déclassement » de Pluton pour le statut de « planète naine », notre système solaire compte désormais huit planètes officielles avec Neptune. Pour autant, l’éventualité d’une « planète X » ou « 9e planète » attise la curiosité des astronomes du monde entier. La Nasa, agence gouvernementale américaine en charge du programme spatial civil, a décidé de recourir aux talents d’observateurs des internautes pour venir à bout de cette quête, selon le site Francetvinfo.

>> A lire aussi : Possible «9e planète»: L'homme qui a déclassé Pluton relance les recherches

Le projet, intitulé « Backyard Worlds : Planet 9 », s’articule autour d’un site participatif sur lequel chaque chercheur en herbe peut visionner des images captées par la mission d’exploration WISE. Le principe est simple, si un internaute détecte des objets en mouvement sur les animations réalisées sur plusieurs années, ils peuvent le signaler aux scientifiques de la Nasa.

Selon les calculs réalisés par Mike Brown et Konstantin Batygin, astronomes à l’université californienne Caltech, « Planet Nine » serait dix fois plus massive que la Terre, avec un diamètre environ trois fois supérieur. « Nous n’avons pas de certitude mais nous pensons qu’il s’agit d’une planète gazeuse », avait expliqué Mike Brown lors d’un entretien accordé en janvier 2016 à 20 Minutes. Ce type de planète, à mi-chemin entre une « super-Terre » et une géante gazeuse, semble être le plus commun dans l’univers. Sa découverte ne serait donc, statistiquement, pas surprenante

Si la Nasa et le télescope WISE ont permis d’affiner la localisation de son orbite difficile en revanche de connaître sa position actuelle. Or, elle cette « 9e planète » mettrait entre 10.000 et 20.000 ans à faire le tour du Soleil. L’ellipse à balayer est donc gigantesque. Au plus près du Soleil, elle serait suffisamment brillante pour être observée par des télescopes amateurs. Mais l’astronome pense qu’il est plus probable qu’elle soit loin, et seuls des télescopes géants pourraient alors la détecter. Si elle existe…

>> A lire aussi : Théorie du complot: La neuvième planète du système solaire est-elle la «planète X»?