Débat Hamon-Valls: Les internautes n'ont épargné personne

POLITIQUE De la sieste de Jean-Yves Le Drian au soutien inattendu de Christine Boutin à Benoît Hamon, les internautes n’ont rien manqué du dernier débat de la primaire de la gauche…

C.B.

— 

Benoît Hamon et Manuel Valls lors du dernier débat de la primaire à gauche, mercredi 25 janvier.
Benoît Hamon et Manuel Valls lors du dernier débat de la primaire à gauche, mercredi 25 janvier. — bertrand GUAY / POOL / AFP

L’ultime débat de la primaire PS entre Manuel Valls et Benoît Hamon a été bien suivi, notamment sur Twitter. Les internautes n’ont rien manqué, surtout pas les moments les plus WTF. Et ils n’ont épargné personne… Démonstration en cinq points.

  1. Les candidats

Il parle français (bien sûr) et aussi espagnol, mais Manuel Valls n’est pas très à l’aise avec l’anglais. L'ex-Premier ministre a notamment évoqué le genre musical « R'n'B » quand il a voulu parler de la plateforme de location Airbnb. Et les internautes n'ont pas manqué de l'épingler : 

On a cherché, mais on n'a pas trouvé de véritable bourde côté Hamon. Alors, pour compenser, on a quand même exhumé la bonne vanne de Valls, qui a bien fait rire Twitter :

  1. Les politiques

Les débats politiques, ça peut être ennuyant. Et même soporifique…

Et ce n’est pas Jean-Yves Le Drian qui vous dira le contraire, lui qui n’a pas résisté à la tentation de piquer un petit somme… Tranquillou ? Non, pas du tout :

Le soutien inattendu de Christine Boutin à Benoît Hamon n'a pas non plus échappé à la vigilance des internautes : 

Elle a même salué sa défense du revenu universel :

Alors, Benoît, heureux ?

  1. Les internautes

Ou les téléspectateurs (on ne se souvient plus très bien) avaient été invités à poser leurs questions en amont. Certaines d’entre elles (trois en fait, faudrait pas non plus exagérer) ont été posées par les journalistes aux deux candidats. Et ces questions sont pour le moins étranges. Il semble que les préoccupations principales des électeurs soient de savoir si les aspirants présidents parlent anglais ou s’ils ont une idée du prix d’un sous-marin… Ce qui ne manque pas d’étonner les internautes.

  1. Les internautes célèbres

Snowden qui commente le débat sur Twitter, évidemment, ça ne passe pas inaperçu : 

Hamon serait-il LE candidat des lanceurs d’alerte ? On a checké, la réponse est non - il n’y a eu aucun mouvement du côté de Julian Assange, de Chelsea Manning ou encore d’ Irène Frachon (qui n’a d’ailleurs pas de compte Twitter).

  1. Les journalistes

De l’avis (majoritaire) de la twittosphère, le débat était vraiment très bien. Très intéressant. Avec a priori un avantage pour Hamon. Il y a un autre élément sur lequel les internautes semblent d’accord : la contre-performance des journalistes présents en plateau.

Avec une mention spéciale pour FOG, alias Franz-Olivier Giesbert, qui semble avoir particulièrement agacé la Toile :

Seule exception dans ce flot de critiques, la journaliste Alexandra Bensaid, pour laquelle les commentaires sont bien plus élogieux :