Plus d'un million d'internautes s'invitent aux 15 ans d'une Mexicaine

LES JOIES DE FACEBOOK Après avoir posté sur Facebook une invitation pour la fête de ses 15 ans, une adolescente mexicaine a dû faire face au succès de sa proposition et aux 1,2 million d’internautes qui y ont répondu…

Marie Lombard
L'annonce de l'anniversaire de Rubi a été vue par plusieurs centaines de milliers de personnes.
L'annonce de l'anniversaire de Rubi a été vue par plusieurs centaines de milliers de personnes. — Youtube.com

Projet X, le retour. L’histoire commence par une vidéo parfaitement innocente postée sur Facebook. On y voit Rubi, une adolescente mexicaine de 15 ans, avec ses deux parents, inviter ses amis et sa famille à sa fête d’anniversaire.

« Bonjour, comment ça va ? Nous vous invitons le 26 décembre aux 15 ans de notre fille Rubi Ibarra Garcua, dans la localité de la Joya », affirme ainsi le père de l’adolescente dans la vidéo, avant d’énumérer les groupes de musiciens qui seront présents à la fête et d’indiquer qu’une course de chevaux permettant de décrocher un prix de 500 dollars environ aura lieu. La fête du siècle donc, et la foule d’internautes ayant répondu présent l’avaient bien compris. Car si nombreux sont les amis de Rubi à avoir répondu positivement à l’invitation, des centaines de milliers d’inconnus se sont greffés à l’événement.


1,2 million de personnes ont répondu présent

Ainsi, 300.000 personnes ont manifesté leur intérêt pour l’événement sur Facebook et 1,2 million ont annoncé qu’elles seraient présentes. Poussant le gag à son paroxysme, des internautes ont même prétendu queDonald Trump et le président mexicain Enrique Pena Nieto avaient conclu un accord pour que « les immigrés clandestins [vivant aux Etats-Unis] puissent assister aux 15 ans de Rubi » et revenir après au nord de la frontière, selon la mère de Rubi, interviewé par TV Azteca.

Le phénomène est même parvenu aux oreilles de la compagnie aérienne mexicaine Interjet qui a lancé sur Twitter une promotion de 30 % sur les billets vers San Luis Potosi, dans la localité de la Joya où aura lieu la fête.


La jeune fille s’est pour sa part trouvée dépassée par l’ampleur prise par l’événement et aurait été « triste pendant deux jours » selon son père à TV Azteca. En espérant qu’elle ait trouvé un bunker où fêter son anniversaire.