Fitbit serait sur le point de racheter (et de tuer) Pebble pour une bouchée de pain

SMARTWATCHES Selon TechCrunch, la transition serait autour de 40 millions de dollars...

P.B.

— 

La montre Pebble Time, dévoilée le 24 février 2015.
La montre Pebble Time, dévoilée le 24 février 2015. — PEBBLE

La consolidation sur le marché du wearable est en train de commencer. Fitbit, le roi des bracelets connectés, serait sur le point de racheter Pebble, l’un des pionniers des smartwatches, selon The Information. Mais la vraie surprise est le montant de la transaction :  selon TechCrunch, le rachat aurait lieu pour environ 40 millions de dollars. C’est, selon le site, « tout juste suffisant pour couvrir les dettes » et loin, très loin des 740 millions de dollars que Citizen aurait offerts en 2015 et des 70 millions de dollars proposés par Intel cette année.

En ligne, la rumeur inquiète les fidèles de Pebble. Selon The Information, la marque Pebble serait amenée à disparaître et la commercialisation de ses produits serait arrêtée. Fitbit serait surtout intéressé par le logiciel Pebble OS et d’autres actifs de propriété intellectuelle.

Record sur Kickstarter

Pebble s’est fait connaître sur Kickstarter en 2012. Pour son modèle originel de smartwatch, en plastique, la start-up avait récolté plus de 10 millions de dollars. Elle a récidivé en 2015, levant plus de 20 millions de dollars – un record – sur la plateforme de crowdsourcing pour la Pebble Time. A ce jour, l’entreprise a écoulé environ 1,5 million de montres, selon les estimations de Fortune.

En face, Fitbit est un géant, qui a vendu plus de 30 millions de bracelets connectés. L’entreprise a fait son entrée en Bourse en 2015. Alors que sa valorisation a atteint plus de 10 milliards de dollars en juillet 2015, le cours de l’action a été divisé par cinq, et l’entreprise ne vaut aujourd’hui que 2 milliards de dollars.