Fibre optique : Free se lance enfin

Selim Miled

— 

En France, le fournisseur d'accès Free a été le premier à annoncer des investissements d'un milliard d'euros d'ici 2012 pour lancer le très haut débit par fibre optique.
En France, le fournisseur d'accès Free a été le premier à annoncer des investissements d'un milliard d'euros d'ici 2012 pour lancer le très haut débit par fibre optique. — Mehdi Fedouach AFP/Archives

Mi-septembre, certains clients de Free pourront profiter d’un débit de 100 mégabits/seconde en réception et 50 mégabits/seconde en émission grâce à son offre fibre optique.

La hausse du débit n’entraîne pas d’augmentation du tarif, l’abonnement restant à 29,99 euros pour les abonnées éligibles au service. L’éligibilité, voilà bien le problème de cette offre: seuls les habitants du 15ème et du 20ème arrondissement de Paris sont pour l’instant concernés, et à condition que les gestionnaires des immeubles donnent l’accord pour l’installation.

Orange et Neuf Cegetel restent donc toujours largement en avance sur les offres en fibre optique. Iliad, la maison mère de Free, ayant promis d’investir un milliard d’euros dans le très haut débit d’ici 2012, la situation risque probablement de changer dans les années à venir.