CES 2016: Des télécommandes universelles pour piloter les objets connectés

CES 2016 Du 6 au 9 janvier, le salon de l'électronique CES de Las Vegas dévoile ses nouveautés. Parmi elles, des télécommandes pour centraliser les objets connectés de la maison et s'affranchir des applications sur smartphones...

Christophe Séfrin

— 

La future Smart Remote de Sevenhugs est présentée au CES parmi de nombreuses autres  nouveautés de la Franche Tech.
La future Smart Remote de Sevenhugs est présentée au CES parmi de nombreuses autres nouveautés de la Franche Tech. — SEVENHUGS

A peine le salon de l’électronique CES de Las Vegas a-t-il ouvert ses portes qu’une tendance émerge. Les constructeurs cherchent des solutions pour nous affranchir de l’usage de son smartphone afin de piloter les objets connectés. Nos iPhones et autres Galaxy S ne seraient donc plus les « télécommandes » de nos vies, comme cela fut si souvent vanté ? Plus forcément en tout cas, à en croire certains.

Sevenhugs : une télécommande qui se veut universelle

Ainsi, la start-up française Sevenhugs présente sa Smart Remote, une minuscule télécommande qui utilise la géolocalisation et un système de pointage pour faire fonctionner les objets connectés.

 

La télécommande Smart Remote de la start-up française Sevenhugs sera lancée en septembre 2016. - SEVENHUGS

 

Plus besoin d’une application pour chaque produit « smart » du foyer : en ouvrant le SDK (kit de développement) aux développeurs, Sevenhugs invite les marques à se rendre compatibles avec sa Smart Remote. Celle-ci fonctionne déjà avec les ampoules connectées Hue de Philips, les thermostats Nest et les enceintes Sonos. Un bon début. Elle sera lancée en septembre 2016.

LG : un hub pour centraliser les appareils électroménagers connectés

Chez LG, on plaide pour un autre type d’éco-système, cette fois autour des appareils électroménagers. Celui-ci prend la forme d’une petite enceinte sans fil surmontée d’un écran LCD de 3,5’’. Outre sa vocation audio, l’appareil baptisé SmartThinQ centralise les informations transmises grâce aux réseaux Wifi, Zigbee et Bluetooth.

 

Chez LG, une enceinte sert de hub pour centraliser les informations provenant des appareils électroménagers de la maison. - LG

 

Elles émanent des appareils connectés de la marque (réfrigérateurs, aspirateurs robot…), ainsi que d’autres appareils – même de marques concurrentes — sur lesquels un capteur SmarThinQ LG aura été apposé. Les informations s’afficheront, mais pourront aussi être formulées de façon sonore. Pas de date ni de prix encore annoncés.

Samsung : le téléviseur comme poste de pilotage de la maison intelligente

Du côté de chez Samsung, on poursuit le développement du connectable tous azimuts. Le constructeur avait annoncé qu’en 2020, 100 % de son catalogue de produits sera connecté. Un an après la présentation de ses équipements baptisés SmartThings, la marque sud-coréenne choisit de les relier tous à un même hub : le téléviseur du salon. Et une télécommande spécifique sera dévolue à cette fonction.

 

Chez Samsung, on ambitionne de piloter les objets connectés de la maison avec une télécommande et un téléviseur. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

On a encore peu d’indication sur les conditions exactes d’interopérabilité avec tels ou tels objets connectés, mais Samsung indique que son système sera capable de les contrôler « quasiment » tous.