Rumblr, le Tinder version baston, était un hoax

WEB Il s'agit d'un coup d'une agence marketing...

P.B.

— 

Des écrans de la fausse app Rumblr.
Des écrans de la fausse app Rumblr. — VON HUGHES

On s’en doutait un peu, c’est désormais confirmé. Rumblr, une app qui prétendait être un Tinder pour les amateurs de Fight Club, était en fait un coup marketing de la nouvelle agence Von Hughes. Well played.

Ce week-end, la blogosphère américaine y a pourtant cru, de Gizmodo au New York Daily News. L’app promettait de mettre en relation deux adversaires dans la même ville pour organiser un street fight.

Mais après quelques minutes de fausse mise en scène, le site GetRumblr.com redirige depuis mardi vers celui de l’agence marketing Von Hugues. Qui explique : « Rumblr a commencé comme une expérience pour lancer notre agence. En 48 heures, les blogs l’ont repris et ça s’est propagé à des dizaines de sites. Pour ceux qui espéraient une vraie app de combat, nous sommes désolés mais il y a des problèmes plus importants à régler comme la violence domestique et celle des gangs. »

 

Mots-clés :