iPhone: Comment la CIA a cherché à percer le cryptage d'Apple

SECURITE Les espions américains planchent sur le dossier depuis 2006, selon des documents fournis par Edward Snowden...

L.Be.

— 

Apple illustration.
Apple illustration. — SIPANY/SIPA

La CIA lorgne du côté d'Apple depuis plusieurs années. L’agence de renseignement américaine aurait fait «des efforts soutenus» pour tenter de déchiffrer le cryptage des appareils Apple afin de pouvoir espionner les communications passées depuis les iPhone et les iPad, selon des documents confidentiels fournis par Edward Snowden que The Intercept a pu consulter.

La CIA cherche ainsi depuis 2006, soit un an avant le lancement du premier iPhone, à percer les clés de chiffrement des appareils Apple.

Apple assure garantir la sécurité des données

L’article évoque la conférence Jamboree, en 2012, financée par la CIA où ont été présentées les dernières réalisations de chercheurs spécialisés dans les questions de sécurité. Des membres de la NSA (l'Agence nationale de sécurité, qui employait Snowden) y auraient également participé. Ces derniers ont mis au point une version modifiée de XCode, le logiciel permettant de développer des applications pour les téléphones portables d’Apple. Ils auraient pu créer des «portes dérobées», des failles permettant de surveiller l’appareil, dans des programmes accessibles sur l’Apple Store. Avec cette version modifiée de XCode, ils auraient pu siphonner des données des iPhone et des iPad et de désactiver des fonctions de sécurité.

Les documents relayés par The Intercept ne permettent pas de savoir si la CIA est parvenue à forcer le système de cryptage d’Apple. La firme de Cupertino continue, pour sa part, d’assurer qu’elle garantit la sécurité des données de ses utilisateurs. Apple et Google avaient annoncé l'an dernier qu'ils renforçaient leur système d'encodage sur leurs appareils portables. Cela, avaient-ils affirmé, pour que l'administration américaine ne puisse pas avoir accès à ces appareils, même sur autorisation légale.