SleepIQkids: Des lits de rêve pour dire stop aux cauchemars!

OBJETS CONNECTES Spécialisée dans la literie, la firme américain Sleep Number développe des matelas connectés…

Christophe Séfrin

— 

Les lits pour enfants de la marque américaine Sleep Number sont équipés de détecteurs de monstres.
Les lits pour enfants de la marque américaine Sleep Number sont équipés de détecteurs de monstres. — SLEEP NUMBER

. Les objets connectés permettant d’analyser la qualité de notre sommeil se développent.

. La société américaine Sleep Number dévoile ses matelas entièrement connectés.

. En marge, elle lance des «smart beds» pour permettre aux enfants de mieux dormir.

A l'aube de leur apogée, les objets connectés veulent veiller sur notre sommeil. Après quelques initiatives (bracelets, réveils lumière, traqueurs de sommeil profond, léger ou paradoxal), l'affaire prend une autre dimension avec SleepIQ. Derrière ce nom, une technologie développée par la firme américaine spécialisée dans la literie Sleep Number. Son but: rendre nos vieux plumards intelligents.

300 euros pour mieux dormir

L'idée de Sleep Number est bien entendu de placer des capteurs dans ses matelas pour surveiller nos nuits. A travers une application iOS ou Android (ou grâce à la télécommande à écran fournie), il devient possible de collecter des données autour de la qualité de notre sommeil afin d'apprendre comment mieux dormir, mais aussi sur nos rythmes cardiaques et respiration. Au réveil, le lit se charge d'envoyer sa moisson d'informations en Wifi, sur le cloud de la marque. S'il faut compter environ 300 dollars (soit 250 euros) pour équiper un lit Sleep Number avec SleepIQ, des modèles pré-équipés sont vendus à partir de 1.000 dollars (850 euros).

Détecteur de monstres intégré

1.000 dollars, c'est également le budget pour offrir à sa progéniture un SleepIQ Kids Bed. Connecté, le dodo pour minots se dote d'autres fonctions. L'application permet là encore de vérifier la qualité de sommeil de l'enfant, mais les parents peuvent s'en servir pour éteindre la lampe de chevet de leur progéniture à distance ou être alertés si leur chère tête blonde venait à se lever sans prévenir. Dans ce cas, les capteurs de pression dans le matelas allument également des ampoules LED placées sous le lit pour que l'enfant n'ait pas peur dans le noir. Et avant d'aller dormir, les parents peuvent aussi profiter de l'application pour vérifier en cochant des cases si leur progéniture a bien lavé ses dents et mis son pyjama... Last but not least: l'appli intègre un détecteur de monstres. Avant de se coucher, il suffit de passer la chambre au scanner avec l'objectif du téléphone pour s'assurer qu'aucun intrus à poils ne viendra perturber sa nuit.